Le vin de la semaine: un Beaujolais aussi généreux qu’abordable

Produit tout au sud du Beaujolais, ce vin bien en chair séduira même les détracteurs les plus impitoyables du gamay.

La vie est trop courte pour fréquenter l’ennui, surtout dans son verre. Chaque semaine, Nadia Fournier vous fait découvrir les vins qui l’emballent.

11259940_is[1]Domaine du Vissoux, Beaujolais 2014, Les Griottes
11259940   18,30 $

Pierre-Marie et Martine Chermette sont établis tout au sud du Beaujolais, mais ils possèdent aussi quelques parcelles dans le secteur des crus brouilly, fleurie et moulin-à-vent.

Issue des plus jeunes vignes du domaine, la cuvée Les Griottes doit son nom aux nombreux cerisiers, merisiers et griottiers qui bordent le bas de la parcelle. Cela dit, je ne sais pas s’il s’agit d’une vue de l’esprit — peut-être suis-je influencée par le nom —, mais chaque année, j’y retrouve des parfums très nets de cerises qui me le rendent d’emblée attrayant.

Le 2014 est le fruit d’un très bon millésime dans la région: généreux, gourmand, relevé de parfums de fleurs et d’épices et empreint de fraîcheur. Beaucoup de fruit et une texture juste assez charnue et rassasiante qui séduira même les plus grands détracteurs du gamay. On se régale pour moins de 20 $.

1 commentaire
Les commentaires sont fermés.

$20.00 pour 750 ml. de jus de raisin et ça chiale quand l’essence se vend au-dessus de $1.00 le litre…

J’en ai personnellement marre d’être VOLÉ par la SAQ. J’ai visité plusieurs pays depuis 5 ou 6 ans et nous sommes les clients qui paient LE PLUS CHER pour notre vin au monde ou presque.

Nous sommes victimes du monopole de la SAQ qui en profite pour nous arnaquer et nous plumer comme des pigeons.

Il faut briser ce monopole d’ailleurs, que fait un gouvernement dans la vente au détail? Hein?