Le vin de la semaine : un blanc de soleil

Sine sole nihil : rien sans soleil. Cette inscription latine sur l’étiquette de tous les vins de François Collard résume à elle seule l’essence de ce blanc du Midi.

Domaine Mourgues du Grès, Terre d’Argence 2019, IGP Pont du Gard
11874264   24,65 $

Même si elle est une interprétation délicieuse et élégante du terroir des Costières de Nîmes, la cuvée Terre d’Argence est plutôt commercialisée sous l’indication géographique protégée (IGP) Pont du Gard. C’est que le petit manseng — l’un des trois cépages qui la composent, avec le viognier et la roussanne — provient du sud-ouest de la France et n’est pas autorisé dans l’appellation costières-de-nîmes.

Dommage, car l’assemblage, aussi inusité soit-il, donne un excellent vin blanc, dans lequel le profil aromatique du viognier se dessine tout en subtilité, plutôt qu’en exubérance. Il y a bien quelques notes de fleurs et de peau de pêche, mais ce sont surtout l’amande verte et les accents iodés qui dominent au nez et qui persistent en une longue finale, relevée d’amers nobles.

Les rendements des vignes baignées de soleil sont naturellement limités et les vinifications sont réalisées sans ajout de soufre. La texture est ample, pleine et bien représentative de son terroir, mais un équilibre gras-acidité-amertume en parfaite équation laisse en bouche une sensation fraîche et désaltérante. Un vin blanc fort en caractère, parfait pour accompagner un poisson à chair grasse ou un chou-fleur rôti au four, servi avec des anchois et des câpres frites.

Santé !

Laisser un commentaire