Le vin de la semaine : un blanc du Sud pour le homard

Un blanc ample et mûr, mais non moins délicat, dont les saveurs cristallines d’abricot, de fleurs blanches et d’amande fraîche se dessinent avec beaucoup de relief et de profondeur.

Montage L'actualité

Le Clos du Caillou, Côtes du Rhône 2020,
Le Caillou blanc, France
14716923  23,55 $   Biologique

Le sud de la vallée du Rhône jouit du climat méditerranéen, bien aride et baigné par la lumière et la chaleur du soleil de plomb qui chauffe les sols et assure une bonne maturation aux raisins. On pourrait croire, à tort, que de telles conditions compromettent l’élaboration de vins blancs frais et équilibrés. Ce serait sous-estimer la grande résilience de la vigne et l’importance du mistral, qui peut souffler jusqu’à 150 jours par an, tempérant ainsi les très fortes chaleurs estivales, limitant les risques de champignons et favorisant du même coup le travail en bio.

Plus je fréquente les assemblages blancs du Rhône méridional, plus je les aime. Et je les apprécie d’autant plus à cette période de l’année où les journées se réchauffent, mais où les soirées demeurent frisquettes. Et puis, il y a le homard… riche, goûteux et digne de vins blancs forts en saveurs et en caractère.

Celui du Clos du Caillou, offert en prévente sur SAQ.com à compter de ce jeudi 13 mai, est une brillante démonstration de ce que le terroir du sud du Rhône peut donner comme vin blanc pur, digeste et élégant. Sylvie Vacheron cultive des vignes de grenache blanc, de viognier et de clairette d’une quarantaine d’années sur les sols sablonneux de Courthézon, tout près de la zone de Châteauneuf-du-Pape.

En 2020, un millésime précoce néanmoins marqué par des vendanges très longues, la vigneronne signe un blanc ample et mûr, mais non moins délicat, dont les saveurs cristallines d’abricot, de fleurs blanches et d’amande fraîche se dessinent avec beaucoup de relief et de profondeur. Un vin sérieux qu’on gagnera à aérer en carafe pendant une demi-heure et à servir frais, plutôt que froid, avec des homards des Îles et des têtes-de-violon. Santé !

Laisser un commentaire