Le vin de la semaine: un blanc minéral du Douro

À chaque saison ses classiques. Ce blanc produit sur les rives du Douro pourrait bien être celui de votre été 2019.

Photo : Nadia Fournier

Niepoort, Douro blanc 2018, Diálogo
13074375   16 $

Les vignes les plus prisées du Douro étaient autrefois exposées franc sud, sur les terroirs les plus chauds de la vallée. C’est normal : avant la fin du siècle dernier, l’essentiel de la production régionale était consacré aux vins mutés. « Fortifiés », si vous me permettez l’anglicisme.

Puis, la soif de vins dessert allant decrescendo, le Douro a repensé son industrie plusieurs fois centenaire. Pour survivre, il fallait maintenant miser sur des vins de table, rouges et blancs, de préférence pas trop lourds. Voyant la tendance se dessiner de loin, certains vignerons visionnaires ont commencé à investir les zones d’altitude et les coteaux orientés vers le nord il y a une dizaine d’années déjà.

C’est le cas, entre autres, de Dirk Niepoort, vigneron-culte du Portugal. Les vignes de rabigato, códega do Larinho, gouveio, doña branca, viosinho, bical et autres, qui composent son Diálogo blanc, sont cultivées entre 350 et 500 mètres d’altitude et vinifiées sans bois, afin de préserver la pureté aromatique des cépages locaux et sans transformation malolactique, pour conserver un maximum de fraîcheur.

D’emblée, le nez annonce qu’on est loin des petites cuvées commerciales à saveur de jus de fruits. On appréciera plutôt la texture, la tenue en bouche, les parfums singuliers et les notes minérales –  plutôt rares dans cette gamme de prix – de ce vin fort en caractère, que vous aurez vite fait d’adopter.

Santé ! Saúde !

 

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire