Le vin de la semaine : un blanc parfait pour le homard du Québec

De jolies saveurs de fruits jaunes et de fleurs, avec une légère pointe d’amertume, dans un vin blanc vendu moins de 20 dollars. Que demander de plus pour agrémenter l’heure de l’apéro ou un repas de fruits de mer ?

Adehoidar / Getty Images / montage : L’actualité

Frey, Pinot Gris 2020, Rheinhessen, Allemagne

Code SAQ : 13919964  |  19,85 $  |  Biologique

Je ne connaissais pas les vins de ce domaine familial de la région de la Hesse rhénane jusqu’à ce que je goûte, il y a quelques mois, son riesling trocken (« sec », en allemand) : savoureux, tranchant et minéral. Une très agréable découverte ! Tout aussi sec et digeste, ce grauburgunder, le pendant allemand du pinot gris, marque un autre bon coup.

Avec leur père Stefan, les frères Christopher et Philipp Frey conduisent leur vignoble d’une quinzaine d’hectares en bio, dans la petite municipalité d’Ober-Flörsheim. Même s’il demeure modeste, ce vin offre une expression franche et pleine de vitalité du cépage pinot gris.

L’attaque en bouche est nerveuse, animée d’un délicat reste de gaz, et le vin décline de jolies saveurs de fruits jaunes et de fleurs, avec une légère pointe d’amertume. À apprécier à l’apéro ou à table, autour de 10 °C. Et à moins de 20 dollars, qui sait, vous pourrez peut-être même ajouter un homard ou deux au menu… Santé !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.