Le vin de la semaine: un classique à revisiter

Convaincu que les vins produits en gros volume sont forcément moins bons? Cet excellent côtes-du-rhône blanc vous fera changer d’avis.

La vie est trop courte pour fréquenter l’ennui, surtout dans son verre. Chaque semaine, Nadia Fournier vous fait découvrir les vins qui l’emballent.

vin_blanc_g_24aout
Guigal, Côtes du Rhône blanc 2014 – 290296 – 21,05 $

 

J’ai encore peine à le croire, mais j’en suis déjà à ma 10e édition du Guide du vin, créé en 1981 par Michel Phaneuf. Dix années de marathon de dégustations, tantôt à découvrir les nouveautés sur le marché, tantôt à voir évoluer des cuvées bien connues des Québécois, comme celles de la famille Guigal.

Référence incontestée du nord de la vallée du Rhône, la famille Guigal génère annuellement six millions de bouteilles, par l’intermédiaire de ses propriétés et de sa société de négoce. Six millions, c’est énorme! La qualité est pourtant irréprochable, à tous les échelons de la gamme. En cela, les Guigal fournissent le contre-exemple parfait à la règle non écrite qui veut que les vins produits en gros volume soient moins bons.

Porte-étendard de la maison avec son pendant rouge, ce côtes-du-rhône blanc est composé à 70 % de viognier, complété de roussanne et de marsanne. Impeccable, comme toujours, le vin me semble particulièrement réussi en 2014. Un juste équilibre entre le gras, les notes florales et minérales, une texture dense et une certaine salinité, qui laisse en bouche une grande sensation de fraîcheur. Encore meilleur s’il est servi frais, mais surtout pas froid, avec une salade de légumes grillés. Ça tombe bien, c’est la saison!

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie