Le vin de la semaine: un morgon nature, tout en nuances

Le morgon de Guy Breton est élaboré avec un minimum de manipulations œnologiques. Fidèle à l’idée d’un vin nature, sans sacrifier la pureté aromatique du gamay.

La vie est trop courte pour fréquenter l’ennui, surtout dans son verre. Chaque semaine, Nadia Fournier vous fait découvrir les vins qui l’emballent.

morgonGuy Breton, Morgon 2013
12258885   28,60 $

Comme beaucoup de vignerons du Beaujolais de sa génération, Guy Breton a fait ses classes aux côtés de Jules Chauvet. D’abord chimiste, puis vigneron, Chauvet est aujourd’hui reconnu comme le père du mouvement des vins naturels, qui désigne des vins souvent issus de l’agriculture biologique et qui subissent un minimum de manipulations œnologiques.

Guy Breton ne pratique donc ni chaptalisation (ajout de sucre) ni acidification, il n’utilise aucune enzyme œnologique ni levures sélectionnées pour vinifier et il ajoute un minimum de soufre au moment de la mise en bouteille. Ses vins sont autant de modèles de l’appellation Morgon, le plus distinctif des crus du nord du Beaujolais, ne serait-ce que par la nature de ses sols.

Sur cette appellation située au nord de la ville de Lyon, les vignes s’enracinent dans des sols de basalte décomposé et puisent leur sève dans les sous-sols de granit, vestige de volcans aujourd’hui éteints. Le caractère unique des crus du Beaujolais réside d’ailleurs dans cette rencontre entre les sols granitiques et le gamay noir à jus blanc, cépage local.

Archétype de l’appellation Morgon, le 2013 de Guy Breton présente un nez très pur de fruits noirs, de fleurs et d’épices. Tout y est, mais rien ne dépasse. À la fois charnue, gorgée de fruit et on ne peut plus fraîche, la bouche est leste et soutenue par l’acidité propre au cépage gamay. Une belle bouteille pour découvrir toute la profondeur du terroir de Morgon.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie