Le vin de la semaine : un rosé bio pur et salin

Ce rosé de 2021 est particulièrement frais, mais haut en saveurs. Un accord parfait pour des légumes de saison et un aïoli.

Texture : Galina Kamenskaya / Getty Images ; montage : L’actualité

Le Caillou, Côtes du Rhône 2021, France
Code SAQ 14408656 | 26,05 $ | Biologique

Les rapports de millésimes l’avaient prédit : en France, les vins de 2021 seront atypiques. Notamment en raison des gels d’avril qui n’ont épargné aucune région ; pas même le sud du pays. Beaucoup de vignes y ont laissé leurs bourgeons primaires (qui donnent le plus de fruits), ce qui a forcé les vignerons à se replier sur les bourgeons secondaires, avec des résultats variables. Dans le jargon, on qualifie les années comme 2021 de « millésimes de vignerons ». En d’autres mots, la qualité des vins repose plus que jamais sur le talent (et la rigueur) de ceux qui les élaborent.

Sylvie Vacheron est de ces artisans. En plus des gels des 7 et 8 avril, son domaine de Courthézon (tout près de Châteauneuf-du-Pape) a connu un début de saison inhabituellement frais, puis une longue vague de chaleur et plusieurs épisodes orageux au moment des vendanges. Son rosé, s’il est moins riche en alcool et plus tendu, n’a rien perdu de cette complexité aromatique qui le distingue du lot chaque année. Tout y est, mais dans des proportions réduites.

Une couleur un peu plus foncée indique une plus longue macération des baies. Le vin est toujours aussi fin et élégant, sec, salin, avec un large spectre de saveurs délicates, que des amers mûrs tirent en finale. Un rosé de gastronomie, qu’on apprécie également pour sa texture et sa superbe tenue. Envie d’un accord régional ? Faites le plein de légumes au marché cette fin de semaine et préparez un grand aïoli.

Santé !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.