Le vin de la semaine : un rosé bio

Ce rosé des Costières-de-Nîmes, dans le sud de la vallée du Rhône, est léger, mais gorgé de soleil. Parfait pour une chaude journée d’été !

Montage L'actualité

Château Mourgues du Grès, Costières-de-Nîmes 2020, Fleur d’églantine
14446441   19,75 $   Biologique

Autrefois ignoré par la plupart des vignerons, qui concentraient plutôt leurs efforts sur les vins rouges et blancs, le rosé est aujourd’hui considéré comme un véritable vecteur de terroir. C’est tout à fait logique, quand on y pense bien, puisqu’un rosé élaboré dans les règles de l’art se présente sans maquillage aucun. Il offre ainsi une expression pure et inaltérée de son lieu d’origine.

Celui que signe François Collard au Château Mourgues du Grès déploie la chaleur et la richesse du climat des Costières-de-Nîmes en infusion plutôt qu’en extraction. Un assemblage de grenache, de mourvèdre et de syrah cultivés en bio, savoureux et gorgé de soleil par son fruit, ponctué d’accents de menthe, de sauge et d’amande, auquel il emprunte d’ailleurs une amertume délicate. Avec une sélection de petits plats de radis, rabioles, concombres, fleurs de courgettes et autres trésors du potager, c’est le bonheur par une journée de canicule.

Santé !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.