Le vin de la semaine : un rosé d’ici

Boire localement n’est pas que positif pour votre bilan carbone et votre conscience écolo, ça peut aussi être bon dans le verre !

Photo : Nadia Fournier

Vignoble Rivière du Chêne, Le Rosé Gabrielle 2017
10817090   15,25 $

Pour moi, le printemps est un peu comme le début de l’année. J’ai envie de repartir sur de bonnes bases, de manger santé… et localement. Et pourquoi pas boire localement, tant qu’on y est ? Surtout que, en choisissant bien, le concept du « boire localement » n’est pas seulement positif pour votre bilan carbone et votre conscience écolo, c’est aussi bon dans le verre !

Depuis quelques années, le rosé de ce domaine de Saint-Eustache, au nord de Montréal, est impeccable. Fruit d’un assemblage de cépages hybrides blancs et rouges, le vin est élaboré par pressurage direct, c’est-à-dire que les raisins sont pressés avant de libérer trop de pigments et de tanins.

Un rosé délicat et tout à fait sec, dont le nez embaume la fraise des champs, l’écorce d’orange et les fleurs blanches. La bouche est franche et nette, équilibrée et animée d’un léger reste de gaz, qui accentuent la fraîcheur ressentie. Tout pour vous faire oublier ce printemps qui tarde à s’installer.

Santé !

 

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

1 commentaire
Les commentaires sont fermés.

C’est mon vin préféré pour l’apéro l’été sur la terrasse. Encouragez les producteurs d’ici, ils le méritent. Par contre, autant vous prévenir que vous serez à des années lumières du fameux rosé Gallo. Sur ce, je vous souhaite une excellente dégustation!