Le vin de la semaine : un rosé méditerranéen bio

Ample, salin, sapide et désaltérant : le rosé de François Plouzeau est parfait pour ces jours de canicule. 

Photo : Nadia Fournier

Château Mourgues du Grès, Costières de Nîmes 2019, Fleur d’Églantine
14446441   19,25 $   Biologique

Bien que situés tout au sud de la vallée du Rhône, les terroirs des Costières de Nîmes peuvent donner naissance à des vins blancs, rouges et rosés étonnamment frais. Ce rosé, par exemple, est issu de vignes de grenache, de mourvèdre et de syrah exposées plein sud, plantées dans des sols sableux et baignées par le chaud soleil du Midi, mais il n’en demeure pas moins un modèle d’équilibre.

Le nez embaume la pivoine et la rose sauvage, qui donne son nom à la cuvée. La bouche porte à la fois des saveurs de petits fruits rouges, de fines herbes et de fleurs, sur un fond salin, doublé d’une délicate amertume. Assez frais pour l’apéro, mais bien assez ample et nourri pour accompagner une salade de tomates cerises à la burrata, des fleurs de courgettes frites et autres délices du jardin.

Santé !

Laisser un commentaire