Le vin de la semaine : un rouge bio de la Loire

Amateurs de pinot noir, vous vous êtes tournés vers les gamays du Beaujolais depuis la flambée des vins de Bourgogne ? Ce vin rouge pourrait bien être votre passe-partout du reste de l’été.

Montage: L'actualité

Domaine des Huards, Cheverny 2018, Envol
12748278 22,75 $

Jocelyne et Michel Gendrier pratiquent la biodynamie dans leur vignoble de Cheverny, une région située près de Chambord, à cheval sur le Val de Loire et la Sologne, qui donne son nom à une appellation peu connue. En plus d’une belle gamme de vins blancs, dont deux délicieux romorantins vendus à la SAQ, ils élaborent aussi ce très bon vin rouge composé de pinot noir et de gamay.

Léger et affriolant aux premiers abords, mais posé sur des tanins assez charnus pour accompagner un poulet rôti, le 2018 séduit dès qu’on plonge le nez dans le verre, avec ses parfums fruités, floraux et poivrés. La bouche est tout aussi expressive, croquante, souple et dotée d’une bonne longueur.

Pour l’apprécier à sa juste valeur, laissez-le refroidir pendant une vingtaine de minutes dans la porte du frigo avant de le servir. La température de service joue un rôle clé dans l’appréciation d’un vin, surtout pendant les chaudes journées d’été. Pour éviter les déceptions, suivez la règle du 20/20 : on met le rouge au frigo 20 minutes avant l’apéro et on sort le blanc du frigo 20 minutes avant de le servir.

Santé !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.