Le vin de la semaine : un rouge-rosé bio

Alain Rochard livre un délicieux rouge de soif, aux allures de vin rosé. Plaisir et légèreté garantis !

montage : L’actualité

Julien Fouet, Le Pinard de Rochard, Cabernet franc, Grolleau 2021, Val de Loire

Code SAQ : 14898392  |  22,05 $  |  Biologique

Depuis le temps qu’il en rêvait, Alain Rochard a finalement fait le grand saut : il est vigneron à temps plein. Pour marquer le coup, l’ancien restaurateur montréalais, qui était déjà actionnaire depuis 2002 du Vignoble du Loup Blanc, dans le Minervois, s’est offert le cadeau d’une collaboration avec Julien Fouet, vigneron dans la Loire. Un retour aux sources pour Rochard, lui-même originaire de cette région.

Cette cuvée « à quatre mains » est composée d’un assemblage de cabernet franc (70 %) et de grolleau cultivés en bio par Fouet dans la commune de Saint-Cyr-en-Bourg. Les fruits sont récoltés manuellement, puis pressés après une courte macération d’une nuit, ce qui explique la couleur pâle du vin, plus fuchsia que rouge, ainsi que sa souplesse.

D’ailleurs, bien que le site de la SAQ l’affiche comme un rouge, j’ai plutôt envie de l’aborder comme un rosé de table, à la manière d’un clairet de Bordeaux, mais avec un supplément de fraîcheur et de fruit. L’attaque en bouche est juteuse et croquante, presque dépourvue de tanins, les saveurs de gadelle, de piquillo et d’épices douces se mêlent dans une finale tonique animée d’un petit reste de gaz. Léger (12,5 % d’alcool) et parfait pour l’apéro ou la pizza.

Santé !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.