Le vin de la semaine : un rouge sicilien « toute saison »

Cet excellent nero d’avola accompagnera à merveille vos grillades relevées (ou marinées) délicatement.

Montage L'actualité

Gulfi, Nerojbleo 2018, Sicilia, Italie
13437391   27,70 $

Autant j’adore le Nerojbleo depuis le premier jour, autant j’ai hésité à vous le recommander cette semaine. Mon doute n’était en rien fondé sur la qualité du vin, mais bien sur la « saisonnalité ». Vous savez, ce critère qui confine encore trop les rosés aux mois d’été…

Je me suis finalement ravisée en pensant qu’à défaut d’un gratin d’aubergines ou autre plat copieux d’automne, cet excellent nero d’avola sicilien accompagnerait tout aussi bien des aubergines grillées ou n’importe quelle grillade, pourvu qu’elles soient relevées (ou marinées) délicatement, sobrement, élégamment.

Pour la petite histoire, Raffaele Catania, de retour dans sa Sicile natale après la Seconde Guerre mondiale, a racheté une propriété ancestrale à Chiaramonte Gulfi et y a planté de la vigne. Une soixantaine d’années plus tard, Matteo Catania, son petit-fils, y pratique l’agriculture biologique et vinifie ses vins avec un minimum d’intrants et de soufre. Les vignes de nero d’avola sont alignées à très haute densité et cultivées sans irrigation. Deux détails en apparence banals, mais qui, dans le verre, changent tout.

Bien qu’il laisse au premier nez une impression un peu plus chaleureuse avec des notes de fruits confits, le 2018 offre en bouche la vitalité et le tonus habituels. L’attaque est mûre, soyeuse et veloutée, le milieu est charnu et la finale présente cette vigueur tannique, couplée à une saine acidité, qui appelle la table… peu importe la saison. Salute ! 

Laisser un commentaire