Le vin de la semaine: un sancerre hors norme

Les vins de Sancerre ne naissent pas tous égaux. Celui de la famille Fouassier est l’un des plus rassasiants et des plus vibrants offerts à la SAQ.

La vie est trop courte pour fréquenter l’ennui, surtout dans son verre. Chaque semaine, Nadia Fournier vous fait découvrir les vins qui l’emballent.

vin_G_8DECEMBRE
Domaine Fouassier, Sancerre 2014, Les Grands Groux — 12259423 — 27,90 $

Le cépage sauvignon blanc s’est découvert un paradis sur les collines du Berry, où des sols de calcaire ancien — du même type qu’on trouve en Champagne ou à Chablis — donnent aux vins de Sancerre un caractère presque inimitable. Ceux de ce domaine connaissent une certaine renaissance depuis l’arrivée en poste de la 10e génération de la famille Fouassier, au début des années 2000, qui a notamment converti le vignoble à l’agriculture biologique, puis biodynamique.

Cette cuvée provient d’une parcelle d’un peu plus de cinq hectares plantée sur des sols crayeux qui donnent une interprétation à la fois bien mûre, franche et structurée du sauvignon blanc. Rien à voir avec les vifs hyper vifs, tranchants et parfumés qui sont devenus la norme dans l’appellation.

L’attaque en bouche est ronde, vineuse, avec des notes d’ananas confit et de miel; beaucoup de volume en milieu de bouche et une sensation quasi tannique. Un léger reste de gaz apporte par ailleurs beaucoup de fraîcheur en fin de bouche et le rend encore plus agréable à table. Excellent sancerre déjà très ouvert et accessible, qu’on pourra apprécier, jusqu’en 2020, avec du fromage de chèvre ou du saumon fumé.