Le vin de la semaine : un délicieux soave

Un blanc italien frais et minéral, tout en légèreté, qui incarne bien le renouveau de la zone d’appellation Soave. À découvrir !

Montage L'actualité

Une version précédente de ce texte mentionnait que le vin était biologique. Or, il ne l’est pas. Le texte a été modifié le 9 juillet 2021 pour retirer la mention « biologique » du titre.

Adalia, Soave 2020, Singan Cantare
13986008   23,95 $

Marinella Camerani est une légende vivante de la vaste zone du Valpolicella, en Vénétie. Au cours des 30 dernières années, pendant que nombre de producteurs surfaient sur l’immense vague de popularité qui a déferlé sur la région, prenant allègrement des raccourcis, elle a défendu la notion de terroir sur le domaine familial Corte Sant’Alda, qu’elle conduit en biodynamie dans le Val di Mezzane.

En parallèle, elle a racheté en 2008 un vignoble de cinq hectares de l’autre côté de la vallée, dans la zone d’appellation Soave. La propriété, Adalia, est gérée par Federica, sa fille aînée, qui cultive les vignes en pergola, selon la tradition locale. Cet assemblage de garganega, de trebbiano di Soave et de chardonnay est vinifié en cuve d’acier inoxydable, sans contrôle de température ; on laisse macérer les peaux des raisins pendant quelques heures.

Le 2020 incarne à merveille le renouveau du soave. Un vin blanc sec et droit, dont la fraîcheur repose davantage sur la tenue et le caractère minéral que sur l’acidité. La matière est mûre et laisse en bouche une agréable rondeur, doublée de légèreté et de vitalité. Le blanc tout indiqué pour les pâtes aux légumes grillés ou les beignets de fleurs de courgette. Salute !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.