Le vin de la semaine: un vent de fraîcheur d’Andalousie

À l’heure de l’apéro, ce vin espagnol sera le complément parfait des saveurs salées.

La vie est trop courte pour fréquenter l’ennui, surtout dans son verre. Chaque semaine, Nadia Fournier vous fait découvrir les vins qui l’emballent.

Lustau, Manzanilla, Papirusa - 11767565 - 12,60 $ (375 ml)
Lustau, Manzanilla, Papirusa – 11767565 – 12,60 $ (375 ml)

Le fino n’est pas un vin «normal». C’est même tout le contraire d’un vin «grand public». N’empêche, cette spécialité andalouse compte certainement parmi les grands vins les plus sous-estimés du monde.

Également issue de l’Andalousie, plus précisément de Sanlúcar de Barrameda, en bordure de l’Atlantique, la manzanilla est plus délicate que le fino et souvent marquée par des parfums d’eau de mer. Du fait d’un climat plus frais et de raisins moins riches en sucre, ce vin est aussi reconnu pour sa légèreté.

Celui de la maison Lustau est à la fois frais et intense, avec cet inimitable parfum de flor (levures), qui donne toute sa distinction à ce grand classique espagnol. Très sec, désaltérant et d’une «buvabilité» étonnante, malgré ses 15 % d’alcool, il gagne à être servi rafraîchi, autour de 10 °C. Mais surtout pur, sans glaçons!

Parfait pour se mettre en appétit et taillé sur mesure pour les saveurs salées des olives, des amandes au tamari, des poissons fumés ou grillés, même des crustacés.

Salud!