Le vin de la semaine: une aubaine languedocienne

Séduisant au nez et en bouche, ce rouge issu de la culture biologique est un bel exemple de vin de soif.

La vie est trop courte pour fréquenter l’ennui, surtout dans son verre. Chaque semaine, Nadia Fournier vous fait découvrir les vins qui l’emballent.

vinsemaine_rouge_daupilhac_grand
Domaine d’Aupilhac, Lou Maset 2014, Languedoc — 11096116 — 17 $

Autrefois snobé, considéré comme l’usine à vin médiocre du pays, le Languedoc-Roussillon est maintenant bien orienté vers la qualité. Les bons vignerons ont cessé il y a longtemps de jouer la carte de la puissance et cherchent avant tout à produire des vins authentiques, digestes et originaux, comme cet excellent 2014, produit par Sylvain Fadat sur l’appellation Montpeyroux, le cru le plus élevé des Coteaux du Languedoc.

Quel bel exemple de vin de soif!

Un assemblage de cinsault, de grenache, de carignan et de mourvèdre, issus de l’agriculture biologique, aussi séduisant au nez qu’en bouche; joufflu et débordant de fruit. Sa vigueur, son caractère aérien et ses parfums floraux rappellent un peu le cépage ruché du Piémont, avec un enrobage bien méditerranéen et gorgé de soleil.

Délicieux et si facile à boire qu’on a vite fait de terminer la bouteille. Méfiez-vous!