Le voyage en cargo vu par 25 bourlingueurs

Un nouvel ouvrage magnifique recense les histoires de passagers — jeunes et moins jeunes — qui, des îles Marquises à Liverpool, ont vu le monde à bord de cargos mixtes et autres porte-conteneurs.

Art_de_vivrePar les temps qui courent, l’industrie des croisières a le vent dans les voiles : chaque année voit arriver son lot de nouveaux paquebots, et chaque saison voit augmenter le flot de croisiéristes qui partent à l’assaut des mers et des fleuves du monde.

Si certains géants des océans forment des destinations — voire des villes — en eux-mêmes, d’autres navires demeurent plus modestes, plus terre à terre (ou plutôt mer à mer), ou encore à échelle humaine, comme ceux de la splendide flotte de l’entreprise Ponant.

Mais en cette ère où de plus en plus de gens parcourent des coins reculés du globe, et où nombreux sont ceux qui ont tout vu et tout vécu, des croisières différentes gagnent de plus en plus en popularité : celles qu’on réalise à bord de cargos mixtes, porte-conteneurs, vraquiers et autres rouliers.

Témoin en est cet excellent ouvrage récemment paru aux Éditions de La Martinière, qui recense les témoignages de 25 passagers âgés de 22 à 75 ans, partis seuls ou en couple prendre part à ces voyages d’une semaine en Atlantique ou de quatre mois sur les sept mers.

122980_couverture_Hres_0

À travers leurs récits, on découvre leur quotidien en compagnie des équipages ; leurs escales inspirantes ou improbables ; leurs itinéraires tantôt classiques, tantôt incroyables, qui empruntent souvent des routes commerciales mythiques ouvertes par Marco Polo ou Vasco de Gama.

Des îles Marquises à Liverpool, de Montoir-de-Bretagne à Salalah (sultanat d’Oman), l’ouvrage nous livre en détail la vie à bord, avec ses hauts (arriver à l’île Robinson Crusoé, admirer les cieux étoilés…) et ses bas (vivre une panne en plein milieu de l’Atlantique, éviter une collision de justesse…).

Mais il nous fait surtout prendre conscience que les inconvénients, petits et grands, finissent toujours par être rachetés par l’aventure extraordinaire que permettent de vivre ces périples, et que les bienfaits qu’ils procurent aux passagers sont aussi nombreux qu’inoubliables.

En plus de fournir autant d’invitations au voyage que de témoignages, l’ouvrage est ponctué d’illustrations — clichés, dessins et aquarelles — et donne une foule d’informations pratiques sur l’organisation de tels périples.

Enfin, il brosse le portrait d’explorateurs célèbres qui ont sillonné les océans du globe, de Jacques Cartier à Bougainville en passant par Colomb, Amundsen, Vespucci et consorts. Car il n’y a rien comme l’exemple des plus grands pour instiller l’envie de suivre, ne serait-ce que dans leur esprit, leur fabuleux sillage.

 

 

Laisser un commentaire
Les plus populaires