Le voyage en solo s’affirme

De plus en plus de gens optent pour cette formule, qui n’est plus synonyme de compromis.

(iStockphoto)
(iStockphoto)

Selon la maison d’études de marché britannique Millward Brown, 24 % des voyageurs sont partis en solitaire en 2015, contre 15 % en 2013. Et si un certain nombre de ceux-ci le faisaient par obligation, d’autres y allaient par choix.

Malgré les apparences, nombreux sont les avantages de voyager en solitaire. Se déplacer seul permet de ne pas avoir à faire de compromis ou à rendre de comptes, de profiter à fond des visites, de prendre son temps et surtout de faciliter les rencontres.

Des voyagistes, tels les britanniques Just You ou Friendship Travel, se spécialisent désormais dans ce créneau, alors que les grands organisateurs de voyages canadiens créent des forfaits ou offrent des soldes qui s’adressent à cette clientèle, comme Transat, avec sa Collection Solo. Celle-ci évite aux voyageurs seuls de payer un supplément pour leur chambre tout en leur donnant accès à des tables communes lors des repas et à des cinq à sept pour personnes seules.

Du reste, ceux qui veulent bourlinguer en solo disposent désormais de routes et de circuits touristiques ultrabalisés partout dans le monde, d’autant plus faciles à emprunter en cette ère de l’omniprésence des GPS.

D’autres voyageurs comptent sur des applis comme Backpackr ou Tripr pour se dégoter un compagnon de voyage en cours de route… ou se disent qu’avec la présence grandissante du Wi-Fi et la facilité avec laquelle on se connecte aux réseaux sociaux, ils ne seront jamais seuls bien longtemps…

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie