L’éclipse totale du 20 mars comme si vous y étiez

Si l’éclipse d’il y a quelques jours ne fut que partielle en maints endroits du globe, elle a créé l’obscurité totale en certains lieux, comme le montre cette impressionnante vidéo…

Art_de_vivreC’est vendredi dernier qu’a eu lieu la neuvième éclipse totale du XXIe siècle, et le onzième passage de l’ombre de la Lune sur la Terre.

Si cette éclipse ne fut que partielle en maints endroits du globe, elle a créé l’obscurité totale en certains lieux, comme sur les îles Féroé et sur l’archipel norvégien du Svalbard, où est située l’île de Spitzberg.

Au moment de l’éclipse, c’est là que se trouvait le photographe polonais Witek Kaszkin, avec son trépied et sa caméra judicieusement installés sur le mont Fugleberget (77e parallèle). Et il en a profité pour filmer en accéléré cet événement inoubliable, dans un décor qui l’est tout autant. Voyez plutôt.

* * *

À propos de Gary Lawrence

Journaliste indépendant, Gary Lawrence a foulé le sol des sept continents de la planète et de plus de 90 pays. Ex-rédacteur en chef d’un magazine spécialisé en tourisme, il a aussi été rédacteur en chef francophone d’un service de presse touristique et a signé à ce jour des centaines d’articles portant sur les voyages, dont bon nombre dans L’actualité. On peut le suivre sur Facebook et sur Twitter : @LawrenceGary.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

1 commentaire
Les commentaires sont fermés.

Des images qui sont absolument saisissantes qui lors d’un instant donne froid dans le dos. C’est encore plus beau dans la version HD qui peut être vue directement sur Vimeo par l’adresse suivante :

https://vimeo.com/122795016

On y peut observer plus précisément le passage du disque lunaire devant le soleil, laissant autour d’elle une presque invisible couronne de lumière. À noter également le large prisme de forme oblongue de lumière qui se déplace et se déforme à la droite du soleil. Il s’agit évidemment d’une formation visuelle due aux réverbérations de la lumière dans l’objectif.

Toutefois certaines personnes interprètent dans cela des orbes, des soucoupes volantes, ou des figures lumineuses représentatives de formes d’existences extra-terrestres. — Allez donc savoir !

— Ici, Witek Kaszkin est un maître magicien. Il est vrai que depuis Nicolas Copernic en passant, par Marie Curie et Leopold Infeld, les polonais sont très doués pour capter les phénomènes physiques.