Les 10 meilleurs « vins de la semaine » de 2022

Avec ses suggestions hebdomadaires, la chroniqueuse Nadia Fournier favorise la découverte de produits de qualité à prix raisonnable. Son palmarès 2022 inclut entre autres un vin blanc du Québec, quatre vins bios et un intrigant rosé argentin.

montage : L’actualité

Rouges

Thibault Liger-Belair, Bourgogne 2019, Les Deux Terres, France

Code SAQ : 14556190 / 26,25 $

Cette cuvée composée de gamay et de pinot noir (15 %) est le fruit d’un assemblage de raisins du Beaujolais et de la Bourgogne, d’où son nom. Le pinot noir provient de la Côte-d’Or, le cœur de la Bourgogne ; les origines des raisins de gamay ne sont pas moins nobles et se partagent entre Chénas (40 %), Moulin-à-Vent et Fleurie, trois des crus du nord du Beaujolais, où les sols de granite leur confèrent suavité et élégance. Thibault Liger-Belair privilégie une extraction douce, ce qui se ressent tout de suite en bouche. Le vin est juteux et sapide en attaque, avec juste ce qu’il faut de volume et de mâche ; des amers nobles accentuent la sensation minérale et mettent le fruit en relief. Un excellent vin de Bourgogne, en son sens large.

Le Loup Blanc, Minervois 2020, Le Régal, France

Code SAQ : 10405010 / 22,35 $ / Biologique

Les vignobles situés dans la partie nord du Minervois se caractérisent par leur relief plus accidenté, leur altitude plus élevée et leurs températures relativement plus basses. Depuis 20 ans, Alain Rochard et ses associés prennent racine dans la petite commune de Bize-Minervois, à cheval sur les départements de l’Aude et de l’Hérault. Leurs parcelles de vignes sont entourées de la végétation sauvage locale et elles trouvent dans les contreforts de la montagne Noire une fraîcheur particulièrement salutaire lors des étés caniculaires comme l’a été celui de 2020. La cuvée Le Régal, même si elle respire la chaleur du Sud avec ses parfums de fruits noirs, d’olive noire et d’aromates, étonne surtout par son tonus et sa vitalité en bouche. Les tanins sont mûrs et veloutés, mais le grain est tissé bien serré, ce qui confère au vin une vigueur essentielle et un fort potentiel gastronomique.

Domaine Rouge Garance, Côtes du Rhône 2020, Feuille de Garance, France

Code SAQ : 11341759 / 21,15 $ / Biologique

En 1996, l’acteur Jean-Louis Trintignant avait renoué avec ses origines — son père et son grand-père étaient viticulteurs dans le Vaucluse — et développé un petit domaine dans la partie sud de la vallée du Rhône avec un couple d’amis vignerons, Claudie et Bertrand Cortellini, jusqu’alors coopérateurs. Les associés ont vite fait le pari de l’agriculture biologique et converti l’ensemble du vignoble, situé entre les communes de Castillon-du-Gard et de Saint-Hilaire-d’Ozilhan. Leur Feuille de Garance marie la suavité du grenache et la vigueur tannique de la syrah. L’attaque est gourmande, le grain est mûr mais encore croquant, et les saveurs de fruits noirs, de fleurs, d’herbes séchées et de cacao se dessinent à la fois avec générosité et sobriété. Un bel accord avec une viande braisée.

Carpineta Fontalpino, Chianti Classico 2019, Fontalpino

Code SAQ : 10969747 / 26,90 $ / Biologique

Dans leur fattoria de Castelnuovo Berardenga, tout au sud de la zone du Chianti Classico, Gioia Cresti et son frère Filippo signent un vin mûr et séduisant en 2019. Le nez s’ouvre sur une pointe de réduction et d’acidité volatile (acide acétique), laquelle accentue les parfums de rose musquée et de fruits noirs. L’attaque en bouche est presque sucrée tant elle est gourmande, les tanins potelés donnant l’impression de croquer dans une cerise mûre, mais encore légèrement astringente. Un vin jeune, mais ouvert et accessible, à servir frais autour de 16 °C, avec une sélection d’antipasti.

Château La Tour de By, Médoc 2018

Code SAQ : 11571829 / 27,55 $

Le vignoble de La Tour de By est situé à un jet de pierre de l’estuaire de la Gironde, de l’autre côté de la fameuse route départementale D2, qui traverse les crus classés du Médoc. Même dans un millésime chaleureux, qui a donné des vins gourmands, Frédéric Le Clerc et son cousin Benjamin Richer de Forges signent un vin classique et proprement médocain : droit, appuyé sur des tanins fermes, un peu granuleux, mais avec un bel enrobage fruité. Ses saveurs de fruits noirs se mêlent au cacao, au tabac blond et à l’anis étoilé. Pour l’apprécier à sa juste valeur, servez-le autour de 16 °C et aérez-le 30 minutes en carafe.

Blancs, Orange et rosé

Carvalho Martins, Douro branco 2020, Pacto, Field Blend

Code SAQ : 14491251 / 17,70 $

Le Pacto est composé de viosinho, de rabigato et de gouveio issus d’une seule et même parcelle, cultivée sur des sols de schiste, dans le Douro Superior. L’altitude de 550 m et le climat continental, avec ses journées chaudes et ses nuits fraîches, permettent aux raisins de mûrir plus lentement et de développer un maximum d’arômes, tout en conservant une saine acidité. Résultat : un vin blanc croquant et tout en nuances, franchement savoureux, bien campé dans son terroir et abordable, en prime ! Servez-le autour de 11 oC ou 12 oC avec un gravlax de saumon.

Vincent Carême, Vouvray 2020, Spring, France

Code SAQ : 13594899 / 19,90 $

En plus des cuvées issues de leurs propres vignobles, Vincent et Tania Carême élaborent ce vin de négoce, composé de raisins achetés à un petit réseau de viticulteurs de Vouvray. Le tout est vinifié et élevé sans apport boisé, pour maximiser la pureté du fruit et mettre en relief la délicate expression du chenin blanc sur les sols de tuffeau (calcaire) de l’appellation. Les saveurs de fruits blancs et de fleur de sureau sont portées en bouche par une acidité fraîche et vivifiante, qu’un travail minutieux des lies enrobe, ce qui donne à ce vin un supplément de substance, sans la moindre lourdeur.

Les Vignes de Bacchantes B1 2021, IGP Vin du Québec

Code SAQ : 14722039 / 17,15 $

La cuvée B1 est dans une forme splendide en 2021. Les seyval et vidal ont été vendangés à maturité optimale par Geneviève Thisdel, puis Thomas Lahoz les a vinifiés séparément, à basse température et avec un apport limité en soufre, pour les assembler plus tard à parts quasi égales. Un vin blanc sec et pur, avec du volume en bouche et une trame saline affirmée. À l’apéro, avec des huîtres, c’est le bonheur.

Parés Baltà, Penedès 2020, Materia Prima, Espagne

Code SAQ : 14800738 / 25,80 $ / Biologique

Les deux œnologues de Parés Baltà, Maria Elena Jimenez et Marta Casas, ont fait leurs devoirs avant de lancer un vin orange. Leur 2020 est le fruit d’une macération pelliculaire de xarello (80 %) et de sauvignon blanc, cultivés selon les principes de la biodynamie à Pacs del Penedès, quelque 50 km à l’ouest de Barcelone. Si vous en êtes à vos premiers essais avec les vins orange, vous apprécierez la netteté et les saveurs précises du Materia Prima autant que sa bouche assez solide, presque tannique, dotée d’une légère astringence en finale. Un très bel accord avec du poulet aux câpres, anchois et citron.

La Marchigiana, Criolla 2020, Vino Natural Ancestral, Mendoza, Argentine

Code SAQ : 14917881 / 25,05 $

En Argentine, le nom « criolla » est un terme générique employé pour désigner les descendants des premières variétés introduites dès 1556 par les conquistadors. Plus précisément, le cépage dont est issu le vin rosé de Laura Catena est la criolla chica, un peu plus pâle que les autres criollas. Les fruits macèrent à basse température pendant 3 jours, puis fermentent (avec les peaux) pendant 21 jours sans ajout de sulfites dans des amphores en argile, à l’intérieur desquelles le vin est ensuite élevé pendant 8 mois. S’il a de quoi surprendre les palais néophytes, le résultat est concluant. L’oxydation lente apportée par l’élevage donne un rosé délicatement « noisetté », doté d’une tenue et d’une longueur appréciables, entre la mie de pain, les fruits rouges et la pâte d’amandes. Servir autour de 12 °C avec des palourdes et autres fruits de mer.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.

J’aimerais savoir si vous avez des vins Belges et des vins Alsaciens ? Si oui, il est dommage qu’il n’y en ait pas dans votre sélection. Si non, puis-je vous suggéré d’essayer d’obtenir pour les vins Belges du vin effervescent du Domaine du chant d’Éole, et pour les vins Alsaciens, ceux de la famille Spitz à Blienschwiller, ils sont à « tomber « . Sur ce, bonne fête de fin d’année à tous.🥳😉

Répondre