Les gins nouveaux sont arrivés!

Les nouveaux gins québécois ne manquent pas de panache! Savamment élaborés, ils sauront donner une touche originale à vos cocktails des Fêtes.

Photo: Daphné Caron. Stylisme: Karine Blackburn
Photo: Daphné Caron. Stylisme: Karine Blackburn

Depuis 18 mois, sept nouveaux gins québécois sont apparus sur les étagères et un autre s’y ajoutera sous peu. Aromatisés au panais, aux champignons forestiers, à base d’algues ou d’épices de la forêt boréale, ils rivalisent d’originalité pour séduire les consommateurs.

«Nous sommes d’irréductibles Gaulois, car c’est difficile de faire de l’argent quand tu reçois à peine 8 dollars pour une bouteille vendue 40 dollars. Nous voulons être en mesure de vendre sur les lieux de production, comme c’est possible de le faire partout dans le reste du Canada et aux États-Unis, pour nous permettre d’attirer les touristes et de faire un meilleur profit. Nous aimerions aussi recevoir une aide gouvernementale pour aider à l’émergence de l’industrie des microdistilleries.»

– Stephan Ruffo, président de l’Association des microdistilleries du Québec et copropriétaire des Distillateurs subversifs

Infos
Fermer
Plein écran

      LAT18_gin_graphiques

      Dans la même catégorie
      Boutique Voir & L'actualité

      Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

      1 commentaire
      Les commentaires sont fermés.

      Pourquoi parler de panais alors qu’aucune des caractéristiques de vos gins présentés ici parle de panais??? Le gin qui utilise le panais comme aromate différent est le « Piger Henricus » dont vous ne présentez pas. N’oublions pas aussi le « Ungava » qui doit être sorti depuis un peu plus que 18mois, mais qui vaut son pesant d’or!