Les «meilleures» vidéos de voyage du monde

Certaines tendances se dégagent de ces 51 petits films, d’abord qu’un nombre croissant de voyageurs semblent toujours en quête de vacances de désintoxication numérique.

Art_de_vivreChaque année, l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) lance un concours pour évaluer les vidéos de voyage que lui soumettent ses États membres. Et c’est la semaine dernière, lors de son assemblée générale, que l’agence onusienne a révélé le nom des gagnantes parmi les 51 vidéos retenues.

Six d’entre elles ont été choisies par région du monde (Afrique, Asie de l’Est/Pacifique, Asie du Sud, Europe, Moyen-Orient, Amériques), alors qu’une autre a été sélectionnée par vote du public — et c’est la Colombie, pays hôte de l’assemblée générale, qui l’a emporté.

De façon générale, on ne peut pas dire que les vidéos gagnantes soient époustouflantes ou de nature à donner une envie folle de mettre le cap sur les destinations qu’elles abordent — hormis peut-être celle sur l’Équateur, assez bien ficelée et gentiment atmosphérique.

Cela dit, à bien y regarder, certaines tendances se dégagent de ces 51 petits films, souligne à juste titre le site Skift.

D’abord, un nombre croissant de voyageurs semblent toujours en quête de vacances de désintoxication numérique, obsédés qu’ils sont par la prolifération de gadgets technos qu’ils utilisent — ou doivent gérer —, en lien ou non avec leur vie professionnelle.

Plusieurs des vidéos soumises abordent par ailleurs la joliesse de la nature et de l’environnement des destinations couvertes, ainsi que les activités de plein air qu’on peut y pratiquer, que ce soit en mode contemplatif ou avec forte dose d’adrénaline, c’est selon.

Nombre de ces vidéos tentent par ailleurs de faire sentir au spectateur qu’il est lui-même en train de vivre l’expérience filmée, avec une approche aussi immersive que possible dans les circonstances — c’est-à-dire en format 2D, sans visiocasque.

La variété des destinations abordées prouve aussi que le monde est toujours plus accessible, et que les voyageurs sont sans cesse à la recherche de destinations hors norme, comme la Géorgie, Saint-Marin, le Paraguay ou la Palestine, gagnante de la vidéo catégorie «Moyen-Orient» — même si, après visionnement, on n’a pas nécessairement envie de sauter dans un avion pour s’y rendre.

Évidemment, dans ces vidéos, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, et les images qu’on y montre font fi du côté sombre de la destination couverte. C’est le cas avec les Maldives, pays extraordinairement édénique, mais aussi zone de recrutement de l’État islamique, dont la vidéo ronflante fleure par ailleurs la brochure touristique classique à plein nez.

Enfin, coïncidence ou coup de pouce de l’OMT, le choix de certaines vidéos gagnantes arrive à point nommé pour quelques pays récemment mis à mal par l’actualité. Il en va ainsi de la Tunisie, qui souffre encore des attentats du Bardo et de Sousse; de l’Équateur, où le volcan Cotopaxi s’est récemment réveillé; de même que de la Hongrie, avec ce clip paradoxalement baptisé More than expected

 

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie