Les pubs vidéos de voyage les plus vues en 2016

Qu’elles forment de mini-courts métrages ou qu’elles fassent appel à la communication narrative, les pubs vidéos de voyage deviennent souvent virales sur YouTube.

Photo: China: A Skier’s Journey, de Jordan Manley
Photo: China: A Skier’s Journey, de Jordan Manley

Chaque année, l’excellent magazine en ligne Skift, qui se consacre à l’industrie du tourisme, dévoile son palmarès des pubs vidéos de voyage les plus visionnées sur YouTube, canal de prédilection pour les rendre virales. En 2016, la moisson n’est pas des plus exaltantes, mais quelques bonnes réalisations se démarquent néanmoins.

Passons outre la trilogie de pubs Trivago, qui doit son succès au vaste bassin de consommateurs de langue arabe, japonaise ou anglaise qu’elles visent, et qui figure dans les quatre vidéos les plus vues, et sautons tout de suite à la septième place.

Celle-ci est occupée par une enlevante vidéo de Turkish Airlines, qui réussit à donner envie de voir les Balkans en plein hiver — dont Sofia (Bulgarie), Belgrade (Serbie) et Ljbuljana (Slovénie) — rien que par des images rondement tournées et une musique entraînante.

 

Difficile de voir ce qui a valu à la pub HHonors 5 millions de visionnements — on est loin de ce coup de pub de WestJet, en 2013 (45 millions de visionnements). En revanche, la publicité vantant la maniabilité du nouveau Dreamliner — cet appareil de Boeing qui a donné bien des cauchemars à ses concepteurs — est fort accrocheuse. Il faut dire que le pilote semble s’amuser avec son avion comme s’il s’agissait d’un Cessna, et qu’il effectue des manœuvres et des prouesses qu’on imagine mal vivre en tant que passager.

 

En 10e place du palmarès Skift, le transporteur dubaïote Emirates nous entraîne en première classe, où Jennifer Aniston renonce magnanimement à son mini-condo aérien pour aller jouer à des jeux vidéos avec un jeune plébéen de la classe économique — qui vaut bien la classe affaires de certains transporteurs, cela dit. En prime (façon de parler), on a droit au film sur le film (making of) de la vidéo (bruit de bâillement).

 

Bien plus exaltante est cette vidéo de Google Maps sur le mont Blanc, qui ne s’est pas hissée dans la liste des 10 les plus visionnées sur YouTube, mais qui a tout de même eu droit à 2,7 millions de visionnements. On y voit l’as skieur Candide Thovex, le maître de l’ultra-trail Killian Jornet et l’extraordinaire alpiniste et grimpeur Ueli Steck vanter les mérites du toit de l’Europe occidentale.

 

Au Québec, il ne faut pas chercher bien loin pour trouver la vidéo de voyage qui a probablement été la plus souvent visionnée: il s’agit de celle de Danny Kean, cet aveugle qui explore la Belle province dans une vidéo produite à grands frais par Québec Original, et qui a récolté environ cinq millions de visionnements, si on cumule ses versions française et anglaise.

Cette pub n’est pas sans rappeler une autre vidéo de Turkish Airlines qui nous fait «voir» la réalité de Derek Rabelo, surfeur brésilien aveugle qui chevauche les rouleaux de vagues de Rio de Janeiro, et qui figure en huitième place du palmarès Skift. Décidément, la communication narrative continue de gagner en popularité dans la promotion touristique des destinations.

Enfin, au-delà de YouTube et des vidéos réalisées à des fins purement publicitaires, nombreuses sont les vidéos de voyage dignes de mention qui figurent sur d’autres canaux de diffusion, à commencer par Viméo. Témoin en est cet excellent court métrage sur le ski en Chine, un sport en plein essor et qui, pourtant, existe traditionnellement depuis des lustres, dans l’Altaï ainsi qu’à la frontière avec la Corée du Nord. Voyez plutôt.