Les vins ont leurs salons!

À Montréal, la fin d’octobre et le début de novembre sont à l’amateur de vin ce que Noël est aux enfants.

(Photo: Lucas Harrison Rupnik)
Photo: Lucas Harrison Rupnik

En moins de 10 jours, la ville accueillera trois salons des vins de grande envergure où serons présents près de 400 vignerons. Rarement pendant l’année voit-on une telle concentration de rendez-vous vinicoles accessibles au public.

La Fête des vins du Québec ouvre le bal les 28, 29 et 30 octobre, presque simultanément avec le Salon VIP — consacré aux importations privées —, qui se tiendra les 29 et 30 octobre à Montréal et le 1er novembre à Québec. Puis, les 3, 4 et 5 novembre, La Grande Dégustation de Montréal (LGDMTL) fera honneur au Chili et à l’Argentine, pays invités de cette sixième édition. Cette dernière propose aussi des conférences et des animations thématiques sur les vins, bières et spiritueux.

Un salon peut être la source de très belles découvertes pour tout amateur qui souhaite approfondir ses connaissances. En cette matière, le Québec est l’une des régions du monde les plus choyées et reçoit chaque année la visite de milliers de vignerons. Afin de bien apprécier votre expérience et de faire honneur aux vins dégustés, quelques conseils :

1. N’hésitez pas à recracher. N’allez pas croire que les crachoirs sont mis à la seule disposition des professionnels. Un salon des vins n’est pas un bar. C’est un lieu de découvertes et de rencontres avec des artisans.

2. Préparez votre visite. Avant de vous déplacer, consultez les sites des salons. Vous y trouverez une foule d’informations qui rendront votre expérience plus agréable. Celui de LGDMTL, par exemple, propose un plan détaillé des lieux et une liste exhaustive des producteurs invités.

3. Évitez de vous parfumer. Les dégustations de vin ne font pas bon ménage avec les fortes odeurs de parfum. Comme le vin s’apprécie avec le nez autant qu’avec les papilles, il serait bien dommage que votre après-rasage trop puissant prive votre voisin de table de ses subtilités.

Montage vinsClos des fous

Pinot noir 2014, Subsollum, Valle de Aconcagua (12304335 ; 26,80 $)

Domaine emblématique du renouveau chilien, Clos des Fous participera à LGDMTL. Issu d’un assemblage de raisins du secteur de Pucalan (Aconcagua) et d’une petite proportion de raisins de celui de Traiguén (province de Malleco), ce vin se situe stylistiquement à mi-chemin du bourgogne générique et du pinot de Central Otago (Nouvelle-Zélande). Des saveurs précises qui vont au-delà du fruité primaire, beaucoup de mâche et de chair pour le prix.

Vignoble du Marathonien

Vin blanc 2015 (11398325 ; 15,95 $)

Dans leur domaine de Havelock, en Montérégie, pas très loin de la frontière américaine, Line et Jean Joly ont bâti leur réputation sur des vins liquoreux d’une qualité incomparable, primés tant sur la scène nationale qu’internationale, mais le couple élabore aussi de très bons vins blancs secs, comme ce seyval blanc. Vif, à la fois floral et citronné, pimpant et désaltérant. Idéal pour inaugurer la saison des huîtres.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

1 commentaire
Les commentaires sont fermés.

Tellement hâte d’aller rencontrer Pedro Parra du Clos des Fous, un superbe domaine qu’il faut absolument découvrir si ce n’est pas déjà fait.