L’étonnant Irak des années 1950

Tout droit sortie des années 1950, une vidéo montre un Irak dont on imagine mal l’existence aujourd’hui, après des décennies de tumulte, d’instabilité, de guerres et de dictature. À voir. 

Avant Saddam Hussein, la guerre avec l’Iran et les illuminés de l’EIIL, l’Irak formait «l’un des plus jeunes États du monde», un «point de jonction entre l’Orient et l’Occident» et… un pays en train de s’occidentaliser, après des années de mainmise britannique sur la Mésopotamie.
Art_de_vivre

C’est ce qu’on explique dans une sorte de carnet de voyage télévisé et diffusé par la British Pathé, dans les années 1950, et récemment mis en ligne sous forme de vidéo.

Même si, comme le souligne Pixable, celle-ci est édulcorée et passe sous silence l’agitation qui prévalait à l’époque (attaques à la bombe, antisémitisme, etc.), elle dépeint un Irak dont on imagine mal l’existence aujourd’hui, après des décennies de tumulte, d’instabilité, de guerres et de dictature.

On voit ainsi de jeunes filles jouer nonchalamment au volley-ball, des garçons plonger torse nu dans une piscine et des Bagdadis assister à des courses de chevaux. Sans compter ces touristes britanniques qui arrivent en train, vêtus comme s’ils allaient prendre le 5 o’clock tea, dans une Bagdad «entrée au XXe siècle avec ses immeubles d’acier et de béton, et ses rutilantes voitures».

Parallèlement, on navigue sur l’Euphrate le long de Bassora, «la Venise du Moyen-Orient», et on croise des dinandiers au bazar, avant de rencontrer des Irakiens prenant le thé après le travail pour «discuter de l’avenir de leurs enfants», tandis que leurs épouses vaquent à leurs occupations au foyer…

Du reste, les commentaires du narrateur font sursauter à plus d’une reprise, comme ici : «2 000 ans av. J.-C., le premier texte de lois a vu le jour à Babylone [sic] ; aujourd’hui, à Bagdad, un corps policier moderne maintient la loi et l’ordre d’un État souverain».

Bref, tout un voyage dans le temps, et qui semble totalement surréaliste lorsqu’on le mesure à l’aune de l’actualité. Voyez plutôt.

* * *

À propos de Gary Lawrence

Journaliste indépendant, Gary Lawrence a foulé le sol des sept continents de la planète et de plus de 90 pays. Ex-rédacteur en chef d’un magazine spécialisé en tourisme, il a aussi été rédacteur en chef francophone d’un service de presse touristique et a signé à ce jour des centaines d’articles portant sur les voyages, dont plusieurs dans L’actualité. On peut le suivre sur Facebook et sur Twitter : @LawrenceGary.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie