L’observation des humains par les baleines

En général, ce sont les hommes et les femmes qui parcourent de grandes distances pour voir évoluer les baleines dans leur habitat naturel. Mais dans la vidéo qui suit, ce sont plutôt les baleines qui semblent observer les humains. À visionner avec le volume ouvert, pour entendre le halètement du jeune vidéaste, qui oscille entre la panique et l’excitation quand l’énorme cétacé s’approche à deux doigts de sa caméra. Voyez (et écoutez) plutôt.

https://www.youtube.com/watch?v=K-AeNp5DIRY

Trouvé sur Gadling.

Pour observer mon compte Twitter, c’est par ici.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

5 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Wow! C’est très impressionnant (et je pense que ce n’est pas UN jeune vidéaste, mais bien UNE jeune vidéaste, comme le dit le titre du document). Cela dit, je comprends cette jeune fille d’avoir eu des spasmes! Moi, j’en ai et je suis confortablement installée chez moi, alors j’imagine si j’avais été sur place, aïe, aïe, aïe…
Monique

Fantastique visite des baleines aussi près d’un kayak. On peut vivre une telle expérience et même flatter le museau des baleines en Bahia California au Mexique. Ce sont des baleines grises du nord du Canada qui viennent mettre au monde leurs petits dans une des trois grandes baies intérieures.

La jeune fille n’a eu qu’une réaction de stress intense typique de ces citadins qui sont malheureusement trop coupés du reste des êtres vivants qu’on qualifie trop arbitrairement de « sauvages » et de « dangereux »…( il ne faut pas perdre de vue que l’humain est au sommet de la pyramide animale parce qu’il est LE plus dangereux!)

Les humains vivant près des animaux savent par expérience comment les gros animaux sont curieux et généralement doux si on respecte leur territoire et leur progéniture. Principalement les baleines. Il faut les voir venir nous dire un petit bonjour entre 2 kayaks pour sentir toute la force tranquille de ces mammifères.

J’ai vécu une expérience similaire dans les années 80 alors que je vivais à Kamouraska. Nous étions en kayak près des îles de Kamouraska et 2 baleines tournaient autour de nous. Magnifique et effrayant à la fois car n’en déplaise à Lebire, ce sont des mastodontes qui vous font vaciller sérieusement quand ils sortent et rentrent de l’eau. J’en garde un souvenir merveilleux cependant.

C’est une voix de jeune garçon pré-ado. S’il avait eu plus souvent des contacts avec la nature, il aurait été plutôt émerveillé qu’effrayé. Il a vécu une expérience magnifique.