Montréal autrement

Francofolies il y a deux semaines, Festival de Jazz cette semaine, « Festival du Cirque » la semaine prochaine : Montréal est plus que jamais sur la sellette. Raison de plus pour en parler, et d’en profiter pour sortir des sentiers battus. Voici plusieurs façons d’aborder la métropole québécoise… autrement.

Crédit: www.undermontreal.com
Crédit: www.undermontreal.com

Envie de manger éthiopien, de sortir dans une boîte jamaïcaine, de participer à une kermesse arménienne ou d’apprendre les danses traditionnelles ukrainiennes? Tout ça est possible, à Montréal. Suffit de savoir où aller, ce que nous indique avec moult détails le Guide du Montréal multiple, récemment paru chez Boréal. Ses deux auteurs alimentent également le blogue du Montréal multiple, sorte d’extension Web de leur ouvrage.

Depuis plusieurs années, le photographe Jean-Pierre Lavoie produit d’impressionnantes images interactives à 360 degrés de Montréal – entre autres villes. Le résultat, qu’on peut visionner ici, est vraiment impressionnant et ludique. En plus de pouvoir balayer d’un simple clic chaque image, on l’agrandit et on la rapetisse au doigt et à l’œil. Le blogue The Montréal Buzz – par ailleurs une très bonne source d’information sur quoi voir et quoi faire en ville (en anglais) – les a récemment reproduites ici.

Après quelques années à séjourner dans les limbes, les Fantômes du Vieux-Montréal sont de retour, cet été. Dès le 2 juillet, cette troupe de guides théâtraux nous emmène faire une incursion dans le passé de la ville sous plusieurs thématiques, dont Légendes et histoires et Chasse aux fantômes de Nouvelle-France.

Trop méconnu, Made in Mtl est un petit bijou de site Web. Non seulement est-il probablement le plus esthétiquement réussi à avoir été créé sur Montréal, mais encore permet-il d’explorer la ville par thèmes originaux et souvent inusités.

Coup de cœur pour le travail d’Andrew Emond, un photographe « underground » qui explore les égouts, collecteurs et autres boyaux qui sillonnent le ventre de Montréal, pour ensuite en tirer de surprenantes photos et… de nombreuses réflexions sur l’urbanité montréalaise, qu’il partage avec ses lecteurs (en anglais).

Enfin, de retour à l’air libre, l’excellente vidéo de présentation qui apparaît sur le site Web de Tourisme Montréal est l’une des meilleures cartes de visite de la ville.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

1 commentaire
Les commentaires sont fermés.

À M. Lawrence:

Vous ouvrez le texte avec cette phrase:
_____
Francofolies il y a deux semaines, Festival de Jazz cette semaine, « Festival du Cirque » la semaine prochaine : Montréal est plus que jamais sur la sellette.
_____

Pour simple information, être sur la sellette a la définition suivante:
_____
Autrefois, la selle était une sorte de chaise. La sellette était un petit siège qui servait, au XIIIe siècle, à faire asseoir les accusés pour les interroger longuement. Elle était volontairement basse pour que les juges du tribunal puissent dominer ceux qu’ils allaient tenter de faire parler. Son usage fut aboli après la Révolution mais l’expression « être sur la sellette » signifie toujours « être exposé à la critique, au jugement ».
_____

Alors que vous vouliez plutôt dire que Montréal était à l’avant-scène!

Du reste, l’article est très intéressant!