Nuits blanches à Saint-Pétersbourg

Depuis le début de la semaine, je dors assez mal, même si je suis à bord d’un yacht-paquebot tout confort. Pas parce que la mer est agitée, mais bien parce que d’ici, en mer Baltique, je n’en puis plus de voir que le Québec incline dangereusement la tête vers des zones d’ombre, voire une certaine noirceur.

Saint-Pétersbourg, 18 mai 2012, 23 h 43 - Gary Lawrence

Je dors d’autant plus mal que depuis hier, je suis à Saint-Pétersbourg, qui vient d’entrer dans sa période des Nuits blanches, où les jours se font de plus en plus longs.

Le musée de l'Ermitage - Gary Lawrence

Ô coïncidence, j’apprends aujourd’hui que le parti de Vladimir Poutine veut imposer de « lourdes amendes aux organisateurs ou participants actifs de manifestations non autorisées ».

Le musée de l'Ermitage: le contenant est aussi impressionnant que le contenu - Gary Lawrence

Maintenant que je sais que le Québec peut lui servir d’exemple, j’ai peur de continuer à être en proie à un sommeil agité, d’ici la fin de mon périple.

Les colonnes rostrales, deux symboles de la ville de Pierre le Grand - Gary Lawrence

Reste le cadre aussi ravissant que grandiose de cette ville, pour m’aider à faire de beaux rêves.

Le musée russe - Gary Lawrence

Mais dès que je songe aux 100 000 hommes qui sont morts de faim et d’épuisement en la faisant naître, j’ai bien peur d’être de nouveau enclin aux cauchemars.

La place des Arts et la statue du poète Pouchkine - Gary Lawrence

Bon, je sens que je vais encore mal dormir ce soir…

L'église Saint-Sauveur-sur-le-sang-versé, érigée sur les lieux-mêmes de l'assassinat du tsar Alexandre II - Gary Lawrence
Les commentaires sont fermés.

Quel reportage intelligent. Revenez souvent avec ce genre de reportage et cela nous libérera de RDI avec les memes photos et commentaires répétitifs. Bravo

Merci pour votre reportage original. Nous étions à St. Petersbourg l’année dernière …. ville splendide; nuits blanches qui nous ont aider à fêter plus tard sur le bateau de croisière.
Peut-être que le Québec pourrait bénéficier de nuits blanches au lieu de nuits ombrées.
Bon sommeil … profitez bien avant le retour à notre Québec tristement agité.

Quels souvenirs ……
Je me revois il y a déjà plusieurs années dans ses lieux
merveilleux ……..
Merci

QUELLE VILLE MAGNIFIQUE!

VOTRE REPORTAGE ME RAPPELLE DE TRÈS BEAUX SOUVENIRS,SURTOUT QUE NOS¨ NUITS BLANCHES¨ SE SITUAIENT DERRIÈRE L’ERMITAGE.

SOYEZ HEUREUX LOIN DES MANIFESTATIONS TELLEMENT RIDICULES.

Que c’est rafraîchissant ce reportage! Je pars le 1er juin pour les nuits blanches, je les aimerai mieux que les nuits sombres de Montréal mais le tintamarre nous tient éveillés. Bonne nuit!

Superbes photos!
J’y étais il y a 5 jours. Pour dormir il ne faut pas lire l’actualité de chez nous et fermer les toiles/rideaux!!!!
Profitez-en bien.

PETTANT DE VÉRITÉS CE REPORTAGE. Mais ou voyez-vous le bonheur dans cette ville? J’Y ai vécu comme citoyen et non comme touriste et étrangement je ne persois pas les commentaires de Gary comme vraiment positif!Pour André Paquin et certainement les autres qui y ont vue des merveilles; NE SORTEZ PAS DES ITINÉRAIRES PRÉVUES, VOUS SERIEZ SÉRIEUSEMENT DÉÇUES DE CONNAITRE LA RÉALITÉ DES GENS DE CETTE VILLE.

Pour moi, ce fut le ravissement visuel et l’horreur social.

Désoler mais, je ne recommande pas du tout
Saint-Pétersbourg.

Bon voyage tout-de-même.