Où admirer les couleurs d’automne ?

Chaque année, les amateurs de couleurs automnales veulent prendre la route des sentiers du Québec. Où aller ? Suivez le guide !

Un lac des Cantons-de-l'Est - Gary Lawrence

Le pointillisme végétal commence à faire son œuvre, çà et là dans la Belle Province bigarrée et ses régions voisines. Voici un florilège de suggestions pour en profiter à fond.

D’abord, pour suivre l’avancée des couleurs, le site quebecoriginal.com propose une intéressante section consacrée à l’automne, où une carte détaille la coloration du feuillage dans toute la province (comme on le fait aussi à Parcs Ontario).

Un lac des Cantons-de-l’Est (2016). (Photo : Gary Lawrence)

Ensuite, on peut consulter les sites des parcs régionaux ou des parcs nationaux et réserves fauniques québécois, ou encore celui de Parcs Canada pour planifier ses sorties, à moins de jeter son dévolu sur celui de la Route verte, pour des idées d’itinéraires cyclables dans les forêts peinturlurées.

Le Corridor aérobique, dans les Laurentides (2015). (Photo : Gary Lawrence)

Plusieurs sommets et centres de ski du Québec offrent par ailleurs de nombreuses activités : randonnées guidées ou non, balades en télésiège, animation pour enfants, etc. Du mont Sainte-Anne (Québec) au mont Gleason (Centre-du-Québec), en passant par les monts Sutton, Owl’s Head (Cantons-de-l’Est) et Comi (Bas-Saint-Laurent), les flambées de couleurs se suivent et ne se ressemblent pas.

Vue depuis le sommet du mont Owl’s Head, dans les Cantons-de-l’Est (2016). (Photo : Gary Lawrence)

Au-delà de la Belle Province, on suggère des sites et itinéraires pour découvrir les couleurs automnales au Nouveau-Brunswick, mais aussi un peu partout en Amérique du Nord, sur The Foliage Network, un site régulièrement alimenté par de véritables chasseurs de feuillage, actifs en Amérique du Nord, si les conditions sanitaires le permettent.

(Photo : Gary Lawrence)

Enfin, National Geographic et Lonely Planet y vont de leurs suggestions des meilleurs endroits où prendre un bain de couleurs automnales, un peu partout dans le monde.

Parc national du Triglav, Slovénie. (Photo : Gary Lawrence)

Cet article a été mis à jour le 22 septembre 2021.

Les commentaires sont fermés.

Bonjour monsieur
Puisque le maximum des coloris durent ici à Québec moins de 10 journées Je serai tenté de suivre en voiture du Nord vers le sud cette transformation en coloris d’automne. Avez-vous idée sur quelle durée et jusqu’où vers le sud un circuit automnal pourrait s’étendre ? Merci de votre attention.