Parier sur le prix du pétrole pour économiser en avion?

Ce n’est pas parce qu’il est basé à Las Vegas que le transporteur états-unien Allegiant Airines veut inciter ses passagers à parier. C’est plutôt parce que cette compagnie aérienne à bas tarif pense avoir trouvé une façon originale de combattre la flambée des cours du pétrole.

Jeff Kubina/CC 2.0
Jeff Kubina/CC 2.0

Ainsi, au lieu d’imposer une « surcharge carburant » lorsque le prix du brut s’emballe, Allegiant Airlines – qui dessert notamment Plattsburgh, « l’aéroport américain de Montréal » – compte proposer à ses clients de parier sur les fluctuations du prix du pétrole: si celui-ci est à la hausse le jour du départ, ils paieront un supplément; s’il est à la baisse, ils auront droit à un remboursement.

Même s’il se voit accepté par le Department of Transportation états-unien, ce qui est loin d’être acquis, ce projet risque peu d’entraîner des « rabais à la pompe » pour les passagers parieurs. D’une part, rien ne laisse présager une baisse des prix du pétrole à court ou moyen terme; d’autre part, seule une infime proportion de la population maîtrise les arcanes des prévisions économiques – ce qui nécessite au surplus une bonne dose de savoir géopolitique.

Sans compter qu’une telle incitation à la spéculation risque d’aller à l’encontre, à sa face même, de l’esprit des lois sur la protection du consommateur…

Laisser un commentaire