Petit guide pour apprécier les couleurs d’automne

Le long week-end de l’Action de Grâce s’annonce fort prometteur: beau fixe sur tout le Québec, températures plus que clémentes, feuillages bigarrés… On aura même droit, possiblement, à un été des Indiens. Mais où aller pour en profiter? Suggestions.

Crédit: Gary Lawrence

D’abord, le site Bonjour Québec présente une carte qui illustre l’avancement de la coloration des feuillages, région par région. Mise à jour une fois par semaine, elle n’est pas fiable à 100 % – quelques jours de pluie et de vent peuvent tout chambouler – mais elle mérite d’être consultée comme point de départ. Surtout ce week-end, où les informations les plus récentes (celles qui viennent tout juste d’être dévoilées) s’avéreront justes.

Ensuite, on peut jeter son dévolu sur le réseau de Parcs Canada, des parcs régionaux ou des parcs nationaux québécois. Dans ce dernier cas, les parcs de la Jacques-Cartier, du Mont-Saint-Bruno et de Frontenac (dès mardi) proposent l’Explorateur Parc Parcours, un nouvel outil permettant d’en apprendre tout un rayon sur ce qu’il y a à voir et à faire en ces lieux, via Internet, un iPad ou un iPhone.

Un peu partout au Québec, de nombreux centres de ski organisent par ailleurs bon nombre d’activités – on ouvre notamment les remontées pour accéder aux sommets –  afin de souligner la flambée des couleurs; le site de MétéoMedia en dresse une bonne liste, ici. À consulter également: le calendrier d’activités d’octobre du magazine Espaces, fort complet.

Pour sa part, le site du magazine Géo Plein Air propose une foule de randonnées pédestres – avec thématique automnale ou pas – tandis que l’auteur de Coups de coeur pour le Québec, Michel Julien, y va de ses propres suggestions d’escapades ici.

Du reste, pour admirer les couleurs automnales, on peut aussi opter pour un périple en train, comme celui de Hull-Chelsea-Wakefield (suspendu cet automne) ou celui, tout nouveau tout beau, de la croisière ferroviaire du Train du Massif de Charlevoix (où les couleurs sont présentement à leur apogée). Dans un proche registre, CNN et Traintraveling.com y vont de leurs propres propositions sur rails, en Amérique du Nord.

Dans le ROC, cette liste donne quelques bonnes idées d’évasions automnales, tout comme c’est le cas de ces adresses, colligées par le Toronto Sun, et qui embrassent en partie les États-Unis. Au sud de la frontière justement, The Foliage Network recense les informations transmises par les « foliage spotters », qui mettent ce site Web à jour deux fois par semaine, à partir de leurs observations de l’évolution des coloris automnaux, alors que le site GORP met un intéressant outil de repérage des couleurs à la disposition des internautes.

Enfin, cette mappemonde des couleurs automnales semble intéressante à première vue… mais elle s’arrête à la frontière Canada-États-Unis: aucune région du pays à la feuille d’érable n’y figure, pas même le Québec. Nombrilisme, quand tu nous tiens…