Quatre cépages à découvrir

Sortir des sentiers battus a parfois ses plaisirs. Voici quatre cépages qui gagnent à être connus et qui ajouteront une touche d’exotisme à vos vacances estivales.

Vins 4 cépages Nadia FournierVins 4 cépages Nadia Fournier bandeau 1Romorantin

Ce cépage d’origine bourguignonne a été intro­duit dans la Loire au XVIe siè­­­­cle. Il est maintenant presque exclusif à Cour-Cheverny, une minuscule appellation qui s’étend sur à peine 50 hectares au nord-est de la Touraine. Issu de l’agriculture biologique, ce 2012 est délicieux: des saveurs très pures de poire et de citron, un bel équilibre et une structure peu commune pour un vin de ce prix. À boire à table, avec un filet de poisson et des légumes grillés!

Domaine des Huards, Romo 2012, Cour-Cheverny (12476401 ; 21,40 $)

Vins 4 cépages Nadia Fournier bandeau 2

Grüner veltliner

Cépage emblématique de l’Autri­che, le «grüner» est issu d’un croisement entre le traminer (savagnin) et le st. georgener, une variété obscure aujour­d’hui disparue. Celui de cette illustre maison du Kremstal, pionnière de la viticulture biologique en Autriche, se distingue par sa minéralité, doublée d’une amertume fine. Pur et très désaltérant, avec des notes de citron et une pointe poivrée qui le rend encore plus singulier.

Geyerhof, Grüner Veltliner 2014, Rosensteig, Kremstal DAC (12676307 ; 23,20 $)

Vins 4 cépages Nadia Fournier bandeau 3

Agiorgitiko

Cépage rouge le plus planté dans toute la Grèce, l’agiorgitiko est l’essence des vins de l’appellation Nemea, dans la partie orientale du Péloponnèse. Le 2013 de Yannis Tselepos est particulièrement étoffé; à la fois dense, compact et gorgé de saveurs de fruits noirs, d’anis et d’herbes séchées. La bouche est ample et le bois nourrit la tex­ture plutôt que d’assaisonner ce vin encore très jeune. Belle bouteille!

Domaine Tselepos, Agiorgitiko 2013, Driopi, Nemea (10701311 ; 21,25 $)

Vins 4 cépages Nadia Fournier bandeau 4País

Variété introduite au Chili au XVIe siècle par les premiers missionnaires espagnols, le país est aujourd’hui cultivé essentiellement aux îles Canaries et dans le sud du Chili. Bien qu’il ne compte que pour 20 % de l’assemblage de cette cuvée élaborée par Pedro Parra et ses associés, le país lui confère une empreinte aromatique bien distinctive, avec des notes animales et épicées. Pour le reste, un très bon vin vigoureux, assez charnu et gorgé de fruit. Servir frais, autour de 15 °C.

Clos des Fous, Pour ma Gueule 2014, Valle del Itata, Chili (12797686 ; 19,95 $)

Dans la même catégorie