Restos, émissions de cuisine: 3 questions à Chantal Fontaine

La comédienne et femme d’affaires nous parle, entre autres, de la prochaine édition de l’émission Les chefs ! qu’elle animera et de la crise de la restauration.

chantal-fontaine
Photo extraite d’une vidéo YouTube.

Vous animerez la prochaine édition du concours culinaire Les chefs !, à la télé de Radio-Canada, à partir du 29 juin. Qu’est-ce qui va changer par rapport aux cinq premières saisons ?
Art_de_vivre

Au lieu d’un concours individuel, on jouera en équipes, en « brigades », ce qui est plus proche de la réalité d’une cuisine de restaurant. On évaluera les qualités de leader des concurrents. Il y aura deux nouveaux juges. Et chaque semaine, un chef rendra hommage à une figure du passé, par exemple Jehane Benoît, Pol Martin ou Serge Bruyère.

La restauration est en crise. Vous êtes vous-même copropriétaire de deux restaurants, Accords et Accords — Le bistro. Y a-t-il trop de restos à Montréal ?

Non. Des restaurants connus depuis des années ferment ? C’est que les goûts et la mode changent avec le temps. Il y en a trop qui ouvrent ? On est dans un libre marché. Je remarque avec plaisir que, dans les dernières années, ce sont de beaux restos qui ont été ouverts par de jeunes chefs créatifs, pas des endroits de restauration rapide. Cela dit, oui, les restos de Montréal ont souffert du problème des ponts, des travaux dans les rues, du stationnement difficile. L’offre de restauration s’est donc développée dans les couronnes nord et sud.

Si l’on va moins au resto, c’est peut-être parce qu’on cuisine plus et mieux — entre autres grâce à des émissions comme Les chefs !

Les émissions de cuisine ont donné aux gens le goût de cuisiner, c’est vrai. Ils s’y connaissent plus, ils ont de belles cuisines, des celliers, ils trouvent facilement toutes sortes d’excellents produits. Ils peuvent donc faire une cuisine de qualité à la maison. Sans oublier le coût du restaurant. Et la question de l’alcool au volant.

À LIRE AUSSI :
«La notion de terroir a explosé» >>

* * *

À propos de Yanick Villedieu

Yanick Villedieu a effectué sa première incursion dans le monde du journalisme gastronomique en publiant, en 1999, un reportage sur les fromages du Québec dans le magazine L’actualité. Il anime le magazine scientifique radio Les Années lumière sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première et publie régulièrement des articles sur la médecine et la science dans L’actualité, en plus d’y signer la chronique «Plaisirs gourmands». On peut le suivre sur Twitter : @yanickvilledieu.