Rétrospective 2012: 10 billets insolites

En cette dernière semaine de 2012, le blogue Voyage vous offre un petit retour en arrière en remettant au goût du jour certains des billets les plus consultés au cours de l’année. Aujourd’hui: 10 billets parmi les plus insolites publiés sur ce blogue.

Pas besoin d'argent pour voyager, il suffit d'être jolie.

Il a fait chaud, en 2012. Tellement chaud que l’asphalte a fondu sous les pneus d’un avion, aux États-Unis. Tellement chaud, chez certains couples, qu’on a inventé les hôtels du divorce, pour refroidir en zone neutre les ardeurs de Madame et de Monsieur. Tellement chaud qu’en Afrique du Sud, on s’est débarrassé des radiateurs pour aider ces pauvres Norvégiens à mieux supporter les morsures du froid.

En 2012, on a aussi pu voir qu’en Inde, des femmes allaitent leur bébé d’un sein et un faon de l’autre; que d’ineptes touristes prennent part à d’indécents safaris humains aux îles Andaman; et que face aux comportement des voyageurs du dimanche, qui photographient sans vergogne tout ce qu’ils croisent, on a eu l’idée de monter Fucking tourist, l’exposition qui se moque des touristes.

Encore une fois cette année, l’industrie du transport aérien a aussi réservé son lot de surprises, des éventuels implants corporels bourrés d’explosifs aux passagers incapables de voyager parce que leur patronyme est trop long, en passant par ce site qui permet aux dames bien pourvues par la nature de voyager gratuitement.

Mais Graham Hughes, lui, n’avait que faire des avions: en novembre, il a conclu un long périple de près de trois ans, au cours duquel il a foulé du pied 201 pays et entités étatiques, sans jamais opter pour la voie des airs…

Pour vous envoler avec moi sur Twitter, c’est par ici.

 

 

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie