Rutilants bolides à votre portée

Les occasions spéciales peuvent l’être plus encore si on s’y rend et les quitte au volant d’une voiture de rêve. Pour un mariage ou un bal ou le simple plaisir d’en tenir le volant, Loue la vie offre la location de véhicules d’exception. Une manière, pour son fondateur, de partager sa passion pour les automobiles.

De notre partenaireLogo partenaire

Le soleil brille, la nature est généreuse, les nouveaux mariés sortent de l’église sous une pluie de confettis. Les amoureux échangent un sourire puis se précipitent vers la rue, où les attend leur chariot de rêve. Pas de chauffeur ni de champagne : il n’y a de la place que pour deux dans cette voiture aux courbes affolantes d’un explosif rouge volcan. Les portières en élytres se soulèvent gracieusement et la mariée abandonne sa traîne pour s’installer sur le siège du conducteur. La clé glisse dans le contact et 650 chevaux s’ébrouent aussitôt. Les huit cylindres du moteur de 3,8 litres hennissent en chœur, et en moins de trois secondes, l’odomètre affiche déjà 100 km/h – encore loin du maximum, qui se situe quelque part au-dessus de 300. Oui, nos tourtereaux auraient pu se laisser paresseusement conduire en limousine. Mais leur premier voyage aurait-il été aussi mémorable que ce tour en McLaren 650S Spider?

C’est pour offrir ce genre d’expérience que Frank Germilli a créé Loue la vie, une entreprise de location d’automobiles d’exception. Véritable fanatique de voitures, Frank a fait sa fortune dans l’immobilier avant de fonder Loue la vie, il y a une vingtaine d’années, pour assouvir sa propre passion. « J’ai toujours été fasciné par les voitures, explique-t-il. J’ai acheté ma première Porsche 911 à l’âge de 23 ans. Aujourd’hui, je peux conduire toutes les autos que je veux! »

Et tous ses clients, riches ou non, le peuvent aussi. Des rallyes aux bals de finissants, toutes les raisons sont bonnes pour s’offrir quelques heures au volant d’un bolide exotique. Mieux, on n’a même pas besoin de prétexte : Frank Germilli évoque deux clientes retraitées qui viennent une fois par mois pour assouvir leur désir de belles mécaniques italiennes. Ou encore ce comptable dont l’unique but est de conduire les 50 voitures offertes par l’entreprise. « Nos clients reviennent souvent et je me dis que cette entreprise est presque devenue un club social, relate Frank. Essaie d’aller faire un tour chez un concessionnaire Ferrari : ils ne vont même pas t’adresser un regard! Chez nous, c’est convivial. Même ma femme est une ancienne cliente! »

Les nombreuses anecdotes de clients satisfaits évoquent souvent le plaisir inégalé de se laisser propulser par ces bijoux rutilants aux noms inspirants : qu’il s’agisse de la Audi R8 Spyder, avec son moteur à 10 cylindres, de la spectaculaire BMW i8, aux airs de concept car, ou de l’anguleuse Lamborghini Huracán, chacune des machines de Loue la vie a été développée pour offrir des sensations fortes. En fait, leur aura est si puissante que certains n’ont même pas besoin de les conduire pour les apprécier. « Je me souviens d’un client en fin de vie qui avait loué une Porsche simplement pour la stationner dans son entrée, raconte Frank. Le seul fait de la regarder lui procurait de la joie. Ça peut paraître cliché, mais je le répète souvent : on fait plus que louer des voitures, on crée des souvenirs. »

Ce contenu a été produit par Mishmash Studio de marques en collaboration avec l’annonceur. Les journalistes de L’actualité n’ont joué aucun rôle dans la production de ce contenu.

Dans la même catégorie
Commentaires
Laisser un commentaire