Sauvés par les conserves

Plutôt que d’être jetés, des fruits et légumes ont une deuxième vie.

Photo : Mobilisons local

Pour pallier le gaspillage alimentaire, l’organisme montréalais La Transformerie fabrique des conserves au moyen de fruits et de légumes que les épiceries n’ont pas vendus et qu’elles s’apprêtent à jeter aux poubelles.

Caramel de bananes sans produits laitiers, humus de brocoli : les recettes sont pensées par le chef et cofondateur de l’organisme, Guillaume Cantin, ancien gagnant de l’émission Les chefs!

Les conserves, vendues de cinq à six dollars, seront d’abord offertes dans une dizaine d’épiceries de Montréal au début de 2018.

Les commentaires sont fermés.

L’initiative est superbe.

Petite question du curiosité : pourquoi, sans doute aux fins de la photo, les deux cuisiniers ne portent-ils pas de résille?