Ski en France : Les Menuires ou Val d’Isère ?

Dans les Alpes françaises, ce ne sont pas les stations de ski épatantes qui manquent. Notre collaborateur en a parcouru deux parmi les plus enlevantes, l’hiver dernier. Compte-rendu comparatif et contemplatif.

Photo Val d’Isère : Gary Lawrence

Les Menuires : esprit de famille

Non seulement la station de ski Les Menuires est-elle située au cœur du plus grand domaine skiable de la planète, Les 3 Vallées (600 km de glisse sur 339 pistes, avec 162 remontées mécaniques), mais encore permet-elle d’en parcourir les six autres stations, toutes interreliées.

Qu’on emprunte une remontée ou une piste damée, on a ainsi accès aux domaines de la jeune et festive Val Thorens, de la très huppée Courchevel, de la proprette et British-friendly Méribel, des hameaux d’Orelle et de Brides-les-Bains et de la pittoresque Saint-Martin, blottie au cœur de la vallée des Belleville, truffée de ravissants petits villages.

Côté ski, Les Menuires s’étend sur deux versants (la Masse et le Mont de la Chambre) comme une sorte de grand bol ouvert sillonné de petits boulevards du ski qui zigzaguent entre de multiples secteurs non damés.

Inaugurée en 1964, la station culmine à 2 850 m et on y trouve pas moins de 76 pistes (majoritairement pour débutants) desservies par 28 remontées mécaniques, dont l’ultrarapide télécabine de la Masse, toute neuve, qui fait passer les skieurs de la vallée aux plus hauts sommets en huit minutes. De là-haut, les points de vue à 360 degrés sont spectaculaires et le mont Blanc se dresse au loin comme une pyramide de splendeur.

Les Menuires constitue aussi la plus abordable station des 3 Vallées, en plus de disposer d’une foule de moniteurs de ski et de jouir d’une imposante capacité hôtelière, ce qui en fait un choix tout indiqué pour la famille. Pas moins de 40 restaurants ponctuent les différents « quartiers » du village, dont plusieurs montagnettes, d’anciennes maisons de bergers reconverties en restos-terrasses, directement sur les pistes. Non loin de là, le village de Saint-Marcel abrite le seul restaurant étoilé Michelin de la vallée, La Bouitte, et on vient en hélico de Courchevel pour s’y attabler.

Également courue pour le ski de randonnée alpine, le ski hors-piste et le ski de fond, la station des Menuires dispose enfin de zones ludiques pour jeunes et d’une grande variété d’hébergements pour toutes les bourses, dont les suivants, testés et approuvés :

  • Hôtel Ours Blanc, récemment rénové de fond en comble, ce joli établissement skis aux pieds (ski in ski out) comprend un espace foyer, une bibliothèque-salle de jeu, une piscine intérieure-extérieure avec spa et d’excellents petits déjeuners roboratifs.
  • HO36, minimaliste et de style auberge de jeunesse, cet hostel dispose d’un resto, de deux bars et de beaux espaces communs, et il est parfait pour les petits budgets, en chambre ou en dortoir (à partir de 20 € la nuit).

À table, on peut sans risque se restaurer à la Maison de Savoy (délicieuse souris d’agneau) et Chez Pépé Nicolas (décadent risotto aux morilles et au fromage Beaufort), à cheval sur Val Thorens.

Val d’Isère : la légendaire

Inaugurée en 1932 et popularisée autant par le film-culte Les bronzés font du ski que par les Jeux olympiques d’hiver d’Albertville de 1992, Val d’Isère est l’une des stations mythiques des Alpes françaises.

Naturellement reliée au vaste domaine voisin de Tignes, ponctuée de glaciers de haute altitude aisément accessibles et skiables à l’année, elle s’étend au cœur du parc national de la Vanoise et culmine à 3 000 m, ce qui lui permet d’étirer la saison jusqu’en mai, grâce à son exposition et à son abondant enneigement naturel.

Situé tout au bout de la dernière région skiable juste avant la frontière italienne, le domaine Val d’Isère Tignes compte 163 pistes (dont la moitié pour débutants et intermédiaires) totalisant 300 km. Encore ici, les décors spectaculaires de pics et de sommets grandioses se déploient dans toutes les directions, tandis que les 1 900 m de dénivelé promettent de longues descentes, y compris sur la mythique face de Bellevarde, une piste olympique à 65 % d’inclinaison. Enfin, les possibilités de ski de randonnée alpine et de ski hors-piste sont innombrables, et on peut également pratiquer le fatbike, le ski de fond et l’hébertisme aérien, même en soirée.

Mais l’un des grands plaisirs de séjourner à Val d’Isère tient à son ravissant village authentique, tout de pierres et de bois avec toits de lauze. Il fait bon y flâner avant de profiter des nombreuses possibilités d’après-ski, que ce soit au bar ou au resto, sans prétention sur les pistes ou à l’une des quatre tables étoilées. Quelques suggestions, testées et approuvées :

  • La Folie Douce, véritable complexe festif en montagne avec excellents restos (délicieux feuilleté de cailles au foie gras), bars et une piste de danse en plein air, toujours très animée le midi et en fin de journée.
  • Ski Gallery & Fondue Factory, où l’on sert raclettes et fondues au fromage dans un cadre contemporain attenant à un petit musée dans lequel sont exposées 1 000 paires de skis, dont ceux du triple médaillé olympique Jean-Claude Killy.
  • L’Étincelle, pour se rassasier sur le pouce ou dévorer une sérieuse pièce de viande grillée, en salle ou sur une chic terrasse.
  • Le Garage, pour une bière artisanale et une pizza goûteuse dans le brouhaha d’une ambiance jeune, festive et décontractée.

Pour séjourner à cinq minutes à pied des remontées, au cœur du village : Hôtel le Val d’Isère, un chaleureux trois étoiles (qui en vaut quatre) récemment rénové avec chambres ultraconfortables, piscine intérieure, spa et délicieux petits déjeuners. 

À savoir

Cette année, Les Menuires inaugure sa saison le 10 décembre et Val d’Isère une semaine plus tôt, le 26 novembre.

Pour gagner ces deux domaines skiables, le plus pratique consiste à s’envoler sur Air Canada, qui relie Montréal à Lyon sans escale quatre fois par semaine, toute l’année.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.