TravelersBox, ou comment se débarrasser de son «p’tit change» de voyage

Un nombre grandissant d’aéroports situés en Europe et en Asie mettent à la disposition des voyageurs des TravelersBox, ces guichets qui convertissent automatiquement les devises étrangères.

Art_de_vivreDans un gros pot en verre et une vieille boîte de cigares cubains, je garde chez moi des centaines de pièces de monnaie et de grosses liasses de billets provenant d’un peu partout dans le monde : ce sont les petits souvenirs que je rapporte immanquablement de chacun de mes voyages.

Mais si c’est par choix que je conserve autant de devises, il n’en va pas forcément ainsi pour les 4,6 millions de personnes qui voyagent chaque jour autour du globe, et qui n’ont pas toujours le temps ou l’occasion de convertir l’argent qu’il leur reste dans les poches à la fin d’un séjour. En fait, d’après ce blogue, pas moins de trois milliards de livres sterling en devises étrangères dormiraient dans les chaumières rien qu’en Grande-Bretagne.

C’est en réalisant l’ampleur de ces statistiques que des investisseurs israéliens ont eu l’idée, en 2012, d’installer des guichets d’aéroport qui convertiraient automatiquement une partie de ces devises. Ainsi sont nées les TravelersBox, qu’on peut aujourd’hui trouver en une dizaine d’exemplaires, en Europe et en Asie.

Pour profiter de ce service, le voyageur en transit n’a qu’à déposer dans ces guichets ses pièces (souvent refusées par les bureaux de change traditionnels) et billets inutilisés, puis à choisir où l’argent converti sera envoyé : dans un compte PayPal, eBay ou Skype ; sur une carte iTunes ou Starbucks ; ou même au profit de bonnes œuvres.

Bien sûr, ce ne sont pas toutes les devises qui sont acceptées — elles varient d’un aéroport à l’autre —, et il va de soi que des frais (de 3 à 10 %) sont prélevés. Mais entre cette légère ponction et l’accumulation de pièces à la maison, le choix s’avère évident pour certains.

Offerts en 12 langues, les services de TravelersBox sont proposés à ce jour dans les aéroports de Manchester, en Grande-Bretagne ; Milan (Malpensa et Linate), en Italie ; Istanbul, Izmir et Ankara, en Turquie ; Tbilissi, en Georgie ; et Manille, aux Philippines.