Un vignoble en Gaspésie (!)

Le Québec n’est pas, il va sans dire, la terre promise de la viticulture. Et si une poignée de producteurs québécois arrivent à élaborer des vins dignes de ce nom, surtout en Montérégie et dans les Cantons-de-l’Est, personne ne s’attend à ce qu’on s’adonne à la culture de la vigne à des fins viticoles, en certains lieux éloignés et froids du Québec. En Gaspésie, par exemple.

Crédit-Gary Lawrence
Crédit-Gary Lawrence

C’est pourtant là, dans le petit village de Saint-Ulric, que Tony Carpinteri élabore une dizaine de vins. Des vins buvables, s’entend. Si les Éole, Rosé d’une nuit et Dolce Amore n’ont rien d’un Amarone, ils passent néanmoins la barre de plusieurs restaurateurs gaspésiens qui les écoulent, dont la table du réputé Gîte du Mont-Albert. Ce dernier propose ainsi le Rippassato, un rouge « avec une robe rubis profond » et dont les parfums dominants sont le cassis et le poivre.

Crédit: Gary Lawrence
Crédit: Gary Lawrence

Comment Tony Carpinteri, homme d’affaires d’origine sicilienne établi dans la région de Matane, arrive-t-il à de tels résultats? D’abord, grâce à des installations modernes et efficaces, à des cépages adaptés au froid (comme le Vandal-Cliche québécois, créé à l’Université Laval) et à son vignoble planté dans une ancienne fraisière, qui est à la fois bien ensoleillé (Saint-Ulric est à la même latitude que Paris) et bien aéré (le vent souffle constamment ici, comme en font foi les éoliennes plantées non loin des champs). Ensuite, grâce à un assemblage produit à partir d’un certain pourcentage – à moins que ce soit un pourcentage certain – de raisins importés de Californie.

Crédit: Gary Lawrence
Crédit: Gary Lawrence

Des quelques 16 000 bouteilles produites annuellement dans le « vignoble le plus au Nord au Canada », peu demeurent dans les chais du vignoble Carpinteri : au cours de l’été, des centaines de visiteurs se sont arrêtés essayer ces vins, intrigués par le panonceau « Vignoble » planté sur le bord de la route 132. Sur place, on offre enfin traitements de vinothérapie et hébergement familial (cinq chambres), dans une villa construite à l’italienne et affublée de l’appellation non contrôlée de » Toscane en Gaspésie ».

Laisser un commentaire

Pourtant, ça fait déjà plusieurs années qu’on en parle de ce vignoble. Faudrait maintenant cesser de s’étonner que ça fonctionne et en parler comme le vignoble respectable qu’il est.

Bravo à M. Carpinteri d’avoir eu le courage et l’audace de s’intégrer à la société québécoise tout en restant italien. Sinon, s’il était devenu un pur québécois, il n’aurait jamais cru que ça puisse fonctionner, et s’il l’avait cru, on aurait fini par l’arrêter.

Et ils sont bons les vins. Ça fait déjà trois ans que je me rends, à l’occasion, m’acheter quelques bouteilles et je les aime tous.

Très intéressant , nous souhaitons un succès à ce vignoble et au complexe.
Bravo aux propriétaires, Renée et Tony.

ERREUR

Le vignoble le plus au Nord est au Témiscamingue.

Fernand Cloutier
Val-d’or

Vognoble: Domaine des Ducs.

Abitibi-Témiscamingue.

prop: Claire Bolduc et Richard Dessuraux.