Une application pour détecter les nids-de-poule, bientôt à Montréal?

Avec le récent printemps hivernal qu’a connu Montréal, les nids-de-poule ont essaimé, ces derniers temps, commandant à la Ville une énième opération de colmatage.

Ceci n'est pas un nid-de-poule montréalais - Crédit: Wikimedia

Mais comme plusieurs de ces caries routières apparaissent sporadiquement et qu’il est difficile de les répertorier, une entreprise de Boston a mis au point Street Bump, une application qui permet d’enregistrer la localisation des cavités dans la chaussée, quand la voiture que l’on conduit y plonge.

Tout ce qu’il faut faire, c’est déposer son téléphone multifonctions sur le tableau de bord ou sur la console centrale de la voiture, activer l’application et… attendre qu’un nid-de-poule fasse subrepticement son apparition sous l’un des pneus.

Grâce au détecteur de mouvement et au GPS du téléphone, l’application localise toute vibration sérieuse, l’enregistre et compile les données. À la fin du parcours, elle envoie un rapport à la ville, qui n’a plus qu’à envoyer à son tour une équipe pour combler les indésirables trous.

Parrainé par la ville de Boston, qui est en train d’en tester l’efficacité, le Street Bump Project a suscité l’intérêt de plusieurs villes d’Amérique et d’Europe. Celui-ci pourrait leur faire économiser temps et argent, en permettant une meilleure planification des opérations de colmatage.

Même si l’application sait faire la différence entre un trou dans la chaussée et un dos d’âne (installé pour ralentir la circulation), on ne sait pas si elle associe le slalom routier à la présence de telles cavités.

Et, surtout, elle n’a pas encore subi son test ultime: être mise à l’épreuve dans la capitale mondiale du nid-de-poule. Peut-être pour bientôt?

Pour zigzaguer jusqu’à mon compte Twitter, c’est par ici.

 

 

 

Laisser un commentaire