Une journée à Delhi en 12 photos

Rien de mieux que la compagnie d’un guide pour découvrir les charmes et secrets de cette ville de la démesure.

Polluée, bruyante, grouillante d’activité et déroutante, Delhi a tôt fait de faire perdre ses repères à quiconque y débarque pour la première fois. Peuplée de 18 millions d’âmes, la capitale indienne peut aussi rebuter le visiteur s’il est laissé seul à lui-même dans cette immensité, tantôt cauchemar urbain (dans Old Delhi), tantôt chaos quasi ordonné ponctué d’enclaves de verdure (dans New Delhi). C’est donc en compagnie d’un guide que j’y ai passé la journée de dimanche dernier, afin de tirer le maximum de mon séjour. Tour guidé en quelques morceaux choisis.

GLW_0346
Construit en 1565 par la veuve de l’empereur moghol Humayun, cet immense tombeau a servi de modèle à l’empereur Shâh Jahân quand il a commandé l’érection du Taj Mahal, à Agra – © Gary Lawrence

 

GLW_0038
Symbole de Delhi, le gigantesque Fort Rouge a été érigé par l’empereur moghol Shâh Jahân pour protéger la ville, vers 1640 –  © Gary Lawrence

 

© Gary Lawrence
Chaque dimanche, les trottoirs de Darya Ganj, dans Old Delhi, se transforment en immense marché à ciel ouvert, le Chor Bazaar. Des Indiens partent de très loin pour venir y vendre ou y acheter d’innombrables produits à petit prix, qu’ils soient neufs ou usagés.  © Gary Lawrence

 

© Gary Lawrence
Dans Old Delhi, un des bazars les plus agréables à fréquenter est celui de Chandni Chowk, bondé entre autres d’épices, de noix, de fruits et de légumes secs, aussi odoriférants que colorés – © Gary Lawrence

 

Appétissant, n’est-ce pas? L’odeur était encore plus invitante. «Mais regarde le bol d’eau dans lequel il trempe sa main pour la rincer, avant de faire frire ces mets, m’indique mon guide, Kuljeet, né et élevé à Delhi. Même moi, je ne mangerais pas de ça!» Dans les bazars d’Old Delhi, la bouffe de rue est omniprésente, et il ne faut surtout pas s’empêcher de l’essayer; il faut simplement savoir bien choisir… – © Gary Lawrence

 

 © Gary Lawrence
Le dimanche, on se fait beau pour aller au temple, et les barbiers de rue investissent les bancs d’Old Delhi pour offrir leurs services. – © Gary Lawrence

 

GLW_0117
Dans plusieurs villes du sous-continent indien, on remarque souvent ces embrouillaminis de fils électriques dans certains quartiers. Ici, dans le bazar d’Old Delhi, ces grappes de lianes électriques datent des années 1970 et 1980, lorsque les locataires se branchaient illégalement sur le réseau. Avec la prolifération d’incendies, surtout en période de surchauffe estivale, cette pratique est désormais interdite, mais il subsiste quelques acquis… © Gary Lawrence

 

 © Gary Lawrence
Omniprésent dans les rues de Delhi, le rickshaw sert autant à transporter les marchandises que les passagers, qu’ils soient touristes ou résidants de la ville. – © Gary Lawrence

 

 © Gary Lawrence
Installé entre deux voitures dans le stationnement du tombeau de Humayun, ce charmeur de serpents fait danser ses cobras grâce aux vibrations de sa flûte, le tout en échange d’une centaine de roupies (deux dollars) – © Gary Lawrence

 

 © Gary Lawrence
Le 30 janvier 1948, le Mahatma Gandhi était abattu par un fanatique hindou dans le jardin de sa résidence de Delhi. Aujourd’hui, au Gandhi Smriti Museum, on peut voir ses derniers pas ainsi qu’une stèle marquant l’endroit précis où a eu lieu l’attentat. – © Gary Lawrence

 

 © Gary Lawrence
Natif de Delhi, Kuljeet Singh est chauffeur-guide pour l’agence montréalaise Les Routes du Monde, ce qui lui a permis de rencontrer beaucoup de Québécois… qu’il semble particulièrement apprécier. © Gary Lawrence

 

 © Gary Lawrence
Environ 2 % de la population indienne est formée de sikhs, très présents à Delhi. Chaque jour, ceux-ci fréquentent assidûment les temples de la ville, dont le temple Guru Dawara Bangala Shahib. – © Gary Lawrence

 

À savoir
Entre autres transporteurs, Air France offre plusieurs vols par semaine pour Delhi au départ de Montréal.

La meilleure saison pour séjourner dans la capitale indienne s’étend d’octobre à mars.

Depuis plus de 15 ans, l’agence de voyages montréalaise Les Routes du Monde organise des séjours authentiques, en circuits et sur mesure, un peu partout en Asie, et particulièrement en Inde (24 circuits). Son propriétaire, Robert Bérubé, connaît l’Inde comme le fond de sa poche: il y est allé environ 45 fois…

Les éditions Lonely Planet et le Guide du routard publient tous deux de très bons ouvrages pratiques sur l’Inde du Nord, fort complets et à jour.

Info: Delhi Tourism

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie