Vidéo du vendredi : 56 000 km au coeur de l’Asie

Pendant deux ans, le photographe français Kares Le Roy a sillonné l’Asie à la recherche de visages qui parlent, d’humains inconnus ou méconnus, du quotidien plus ou moins ordinaire des gens.

Pendant deux ans, le photographe français Kares Le Roy a sillonné l’Asie à la recherche de visages qui parlent, d’humains inconnus ou méconnus, du quotidien plus ou moins ordinaire des gens.

Il en a tiré un livre, paru en 2011, mais aussi la vidéo ci-bas, qui fait revivre une foule d’instants furtifs captés au hasard de ses 56 000 km de pérégrinations — des mines de soufre du Kawah Ijen jusqu’au Cachemire, en passant par l’Asie centrale, la Mongolie et le Népal.

Un peu plus de six minutes de portraits qui se laissent regarder tout seuls. Voyez plutôt.

Pour me suivre sur Twitter, c’est par ici ; sur Facebook, par là.

Dans la même catégorie