Vin de la semaine: un vin blanc plein d’histoire

À prix d’aubaine, ce vin blanc sec offre le caractère original des cépages gros manseng, petit courbu et arrufiac, trois curiosités du Sud-Ouest de la France.

La vie est trop courte pour fréquenter l’ennui, surtout dans son verre. Chaque semaine, Nadia Fournier vous fait découvrir les vins qui l’emballent.

10667319_is

Plaimont, Les vignes retrouvées 2014, Saint-Mont
10667319   12,85 $

Envie d’offrir un léger répit à votre portefeuille, sans sacrifier le goût ni l’originalité?

Ce très bon vin blanc élaboré par la cave coopérative des Producteurs Plaimont est d’autant plus recommandable qu’il est sec, contrairement à plusieurs blancs du Sud-Ouest dans cette gamme de prix. Léger et désaltérant, avec en prime l’originalité des cépages gros manseng, petit courbu et arrufiac, une variété jadis menacée de disparition.

Originaire de la vallée de l’Adour, dans le Béarn, l’arrufiac avait sombré dans l’oubli à la suite de la crise du phylloxéra qui a frappé durement la France vers la fin du 19e siècle. Ce cépage blanc fut heureusement sauvé au cours des années 1980 par André Dubosc, alors directeur de la cave de Plaimont. Celui-ci a pris sa retraite il y a une dizaine d’années, mais l’équipe de Plaimont poursuit les travaux de recherche sur son conservatoire de vieux cépages locaux. Leur vignoble de Sarragachies — qui compte quelques ceps bicentenaires — est d’ailleurs classé Monument historique depuis 2012.

Tant d’histoire en bouteille pour moins de 15 $. Rien de mieux pour commencer l’année en beauté!

Les commentaires sont fermés.