Voleurs de serviettes d’hôtel, méfiez-vous des puces

Ceux qui ont l’habitude de chiper une robe de chambre ou une serviette, lorsqu’ils séjournent à l’hôtel, devront peut-être y songer deux fois plutôt qu’une, à l’avenir, rapporte le New York Times.

Crédit: Gary Lawrence
Crédit: Gary Lawrence

Désormais, trois établissements états-uniens utilisent une puce électronique RFID qui leur permet de retracer ces items, lorsqu’ils sont volés. Tout ça grâce à Linen Technology Tracking (LTT), une entreprise qui a conçu une puce lavable qui peut être cousue à même les tissus.

En plus de permettre de pincer occasionnellement les chapardeurs la main dans le sac à dos, l’utilisation de cette puce facilite la gestion des stocks de serviettes, de robes de chambre et de draps.

Le président de LTT souligne que c’est notamment la hausse du prix du coton qui l’a incité à développer cette nouvelle technologie. En un mois, un hôtel de Honolulu aurait ainsi épargné 16 000 $ en voyant chuter de 4000 à 750 le nombre de serviettes volées à la piscine.

Moralité de l’histoire: après les punaises de lit, il faut désormais se méfier des puces de serviette…

Laisser un commentaire