Voyager en flottant sur un nuage

En cette ère où tout doit aller toujours plus vite et plus efficacement, l’architecte Tiago Barros vient de proposer un réseau de transport formé de dirigeables en forme de nuage, que seuls les vents dominants propulseraient aléatoirement.

Crédit: www.tiagobarros.eu

Présenté dans le cadre d’un appel d’offres pour la construction d’un train à grande vitesse, le projet Passing Cloud se veut une alternative aux modes de transport modernes, dans laquelle on préconise une approche diamétralement opposée à la réalité actuelle.

Ainsi, les dirigeables de Passing Cloud n’auraient ni date ni lieu précis d’arrivée, ne pollueraient absolument rien et traverseraient le territoire des États-Unis simplement en se laissant porter par les vents. De la sorte, les passagers vivraient une douce sensation de flottaison, et c’est l’expérience du transport lui-même, non plus la destination, qui deviendrait la finalité du voyage.

Même si ces dirigeables ont peu de chances de voir le jour dans un avenir plus ou moins rapproché, leur concept permet de remettre en question ce qu’est devenu l’art du voyage, au XXIe siècle: pourquoi se déplacer aux mêmes endroits, suivant un horaire toujours plus serré, à des vitesses de plus en plus élevées, et en sachant toujours où l’on va? Allez, on peut bien rêver un peu…

Crédit: www.tiagobarros.eu
Laisser un commentaire