Wingsuit: les fous du ciel de plus en plus fous

En une semaine, deux adeptes de vol en combinaison ailée – alias le wingsuit – auraient repoussé les limites de la pratique de ce sport extrême.

Il y a quelques jours, le français Raphaël Dumont s’est ainsi élancé d’un des sommets du lac de Garde, en Italie. Mais plutôt que d’atterrir avec son parachute, comme le font tous ceux qui s’adonnent au wingsuit, il aurait décidé d’amerrir. Une « première mondiale » qu’on peut voir sur la vidéo ci-bas – c’est du moins ce qu’il dit, un peu trop enthousiaste…

 

La semaine dernière, c’est plutôt le Californien Jeb Corliss, célèbre pour ses nombreux exploits en combinaison ailée, qui y est allé de sa propre performance extrême en Chine, en se faufilant à près de 200 km/h entre deux falaises, distantes d’à peine 10 m. Voyez plutôt (le feu de l’action débute autour de 4 : 00).

 

https://www.youtube.com/watch?v=2X7KNibV0L4#t=321

 

Cela dit, si l’exploit de la seconde vidéo est authentique, certains remettent en cause l’authenticité du premier, pour toutes sortes de raisons: peu d’images de l’amerrissage, peu de prises de vues différentes malgré les nombreuses caméras, images floues lors de l’impact avec l’eau…

Pascal Girard, le Prof dans le bois et vidéaste du magazine Géo Plein Air, est de ceux-là: « Les angles de caméra sont mauvais, il manque un vrai gros plan de l’amerrissage et il y a beaucoup d’effet de flash à ce moment, qui est le plus critique, probablement pour camoufler ce faux fait avec un système de câbles, dit-il. De plus, on voit le gars se raser avec un produit Wingman… ça ne sent pas bon! »

Et vous, qu’en pensez-vous?

Pour planer jusqu’à mon compte Twitter, c’est par ici; pour atterrir sur ma page Facebook, c’est par là.

Laisser un commentaire

Wingflight sans parachute avec amerissage, WOW. j’ai hâte de voir qui osera atterir sur une piste avec un wing suit avec mécanisme de roues sur le ventre.

Les plus populaires