Carole Beaulieu

Carole Beaulieu a étudié le journalisme à l’Université Carleton et commencé sa carrière au Messager de Verdun en 1981. Journaliste au Devoir de 1984 à 1988, elle joint ensuite l’équipe de L’actualité, et reçoit en 1993 le prix Jules-Fournier pour la qualité de la langue française. De 1989 à 1998, journaliste à L’actualité, elle voyage beaucoup et signe de nombreux reportages, portraits et entrevues. Carole est fellow de la Fondation Asie-Pacifique du Canada, de Journalistes en Europe et de la prestigieuse Fondation américaine Crane-Rogers, qui lui a permis de vivre deux ans en Indochine. Elle a aussi remporté plusieurs prix d’excellence de la Fondation des Prix du magazine canadien. Carole Beaulieu est rédactrice en chef de L’actualité depuis novembre 1998 et aussi éditrice du magazine depuis juin 2010.

Monsieur le juge, j’ai « googlé » l’accusé!

Les 12 jurés du très médiatisé procès pour meurtre de Francis Proulx, à Québec, seront-ils tentés de fouiner dans Internet pour en savoir plus sur l’antidépresseur Effexor, question de découvrir pourquoi, au moment de choisir le jury, on leur a demandé s’ils avaient déjà pris ce médicament? Savent-ils que s’ils ne résistent pas à la tentation, ils causeront l’annulation du procès?

Bichonnez votre médecin!

Après la grande séduction, préparez-vous à la grande saignée ! Plus de 3 700 spécialistes et omnipraticiens du Québec ont plus de 60 ans. C’est 21 % des médecins actifs. Théoriquement, ils prendront leur retraite dans la prochaine décennie. Ce sera la plus grande vague de retraites jamais vue. Et elle va faire mal si on ne bouge pas maintenant !

Réhabilitons les bâtisseurs !

Et si on importait Sarkozy ? Le président français irrite. Mais au sortir de la crise économique, la France aura deux nouveaux trains à grande vitesse (TGV) ! On ne peut pas en dire autant du Canada de Stephen Harper, qui aura une dette, mais pas grand-chose de structurant. Le récent budget fédéral met des sparadraps sur l’économie d’hier sans préparer celle de demain.

Pas trop d’État dans nos lits !

À travers la fumée potineuse du procès médiatisé qui oppose un milliardaire à son ex-conjointe, un furoncle disgracieux est apparu dans le beau paradis de nos libertés matrimoniales. Malheureusement, les remèdes suggérés jusqu’ici semblent plus dommageables que la maladie elle-même.

Le temps des poètes

De tous les députés qui ont prêté serment à l’Assemblée nationale à la mi-décembre, un seul a trouvé les mots pour dire l’importance de la tâche qu’il entreprenait. Et il les a empruntés à un poète !

Souhaits du Nouvel An

Sous leur sapin de Noël, les Québécois trouveront cette année un nouveau gouvernement provincial. Ils auront beaucoup peiné pour se l’offrir — le choisir, le payer et ensuite le subir — et ils en attendront des bienfaits. De nombreux bienfaits. S ‘ils le pouvaient, ils donneraient certainement quelques directives au nouveau grand manitou de Québec avant de commencer l’année.

Le monde d’Obama en 2009

Dans moins d’un demi-siècle, les descendants des Européens blancs qui ont peuplé les États-Unis ne formeront plus la majorité de la population du pays de Davy Crockett et de Steve Jobs. Relisez doucement. Respirez.

Le scénario bidon des élections

Les élections du 8 décembre ne feront pas recette au box-office. À moins qu’un scénariste de génie ne réécrive les dialogues. Rien à espérer côté distribution: les rôles sont déjà assignés. Il y a le-petit-frisé-qui-veut-être-seul-à-tenir-le-volant, le résistant de Cacouna et la bonne dame de L’Île-Bizard. Côté dialogues, pas d’Oscar en vue pour l’instant.

Le palmarès se réinvente

Cette 9e édition du palmarès des écoles secondaires du Québec marque un changement. Elle déborde de données inédites qui tracent un portrait plus approfondi de la performance des établissements. Cela faisait huit ans que les critiques demandaient un changement… Le voici !