Articles par Chantal Hébert

Chantal Hébert

Les campagnes électorales de l’Ontario et du Québec sont dissemblables à bien des égards.

« Au moment de son départ, en juin, Thomas Mulcair laissera derrière lui un groupe parlementaire certes réduit par rapport à la pêche miraculeuse qui avait résulté de la vague orange de 2011, mais fort d’un cabinet fantôme qui n’a rien à envier. »

Le ras-le-bol ontarien

13 avril 2018

« Si l’Ontario bascule dans le camp conservateur le 7 juin prochain, ce sera d’abord en raison de la lassitude de l’électorat au terme de 15 années de règne libéral. »

Pour Justin Trudeau, concilier les ambitions énergétiques du Canada et la lutte contre les changements climatiques ne sera pas de tout repos.

L’après-Mulcair

9 février 2018

L’élection partielle dans Outremont sonnera-t-elle le glas de ce qui reste de la vague orange de 2011 ?

Le chant du cygne

12 janvier 2018

Pour Justin Trudeau, les scrutins à venir au cours des prochains mois pourraient se solder par une tablée provinciale nettement moins conviviale, estime Chantal Hébert.

De père en fils…

8 décembre 2017

La relation de Justin Trudeau avec le Québec s’apparente davantage à celle qu’y a entretenue son père avant lui, explique Chantal Hébert.

« En matière d’accommodements accordés aux minorités, l’opinion publique du reste du Canada n’est pas plus monolithique que celle du Québec. »

Quelle réconciliation ?

13 octobre 2017

« De plus en plus de leaders et de militants autochtones se demandent s’il y a une réelle volonté politique au-delà des bonnes paroles de Justin Trudeau. »

Qui succédera à Thomas Mulcair à la direction du NPD ? Difficile à dire, puisque aucun des candidats ne semble susciter l’enthousiasme.

La crédibilité du premier ministre en a pris un coup avec la nomination avortée de Madeleine Meilleur. D’ici la fin de l’année, il devra procéder à deux nominations qui seront cruciales.

Le nouveau chef des conservateurs doit trouver une façon de rallier à ses idées les enfants du millénaire, qui formeront la majeure partie de l’électorat au prochain scrutin fédéral.

Comment concilier la lutte contre les changements climatiques et les ambitions énergétiques du Canada ?

Il ne faut pas compter sur Québec pour vanter les mérites de la légalisation de la marijuana.

Le gouvernement Trudeau s’est-il fixé une ligne à ne pas franchir, dans le cadre de ses efforts pour être bien vu par le président Trump ?

La Cour suprême pourrait devoir dissiper l’ambiguïté relative aux conditions d’accessibilité du Québec à l’indépendance.

À deux mois du vote à la succession de Stephen Harper, bien malin qui prédirait l’issue du scrutin.

La mouvance anti-immigration se fait connaître de plus en plus ouvertement.

Les marchands du temple

10 février 2017

Pourquoi a-t-il fallu un drame pour prendre acte de la dérive dans le débat sur la laïcité?

Comment atteindre le cœur de l’homme politique le plus puissant de la planète?

«Si la tendance se maintient, aucun des deux principaux chefs fédéraux choisis en 2017 ne deviendra premier ministre en 2019.»

Effet Trump, élections en Allemagne et en France, scrutin en Colombie-Britannique, courses à la direction du Parti conservateur et du NPD, voilà un échantillon des choses à surveiller en 2017.

Y a-t-il, au détour du règne libéral actuel, un Trump canadien susceptible de profiter du retour du balancier politique pour chambouler le paysage ?

La promesse du premier ministre de changer le mode de scrutin d’ici 2019 lui colle à la peau, même si ce n’est plus dans ses priorités.